Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon Siporex : un mendiant aperçu en train de mendier avec un mégaphone


Les gens sont-ils devenus sourds aux sollicitations des mendiants ? En tout cas il semble qu'il y en a un qui ne soit pas satisfait de l'écho de ses appels. Il a été aperçu ce jeudi 15 Avril à Yopougon Siporex avec une calebasse et un mégaphone, pour mieux se faire entendre. Celui qui a été témoin de la scène est un ivoirien qui vient d'arriver au pays après un long séjour au Maroc. Un mendiant exerçant avec un mégaphone ? Scène insolite, non ? Lisons en le témoignage de Elvis Ouffoué qui désigne d'entrée le mendiant au mégaphone par :


« LE MENDIANT MODERNE


Ce jeudi matin, j'emprunte un taxi, direction Faya pour mes activités, écrit Ouffoué.

Une fois à Siporex, le bouchon empêchait tout le monde de bouger. J’avais mis mon casque pour kiffer de la bonne zik, histoire de ne pas sentir la distance. Mais avec cette situation, je me suis retrouvé obligé de suspendre mon plaisir, tant la circulation était catastrophique. Les éternels chauffards de Gbaka dans leurs accélérations mortelles et excès d’insouciance dont seuls eux ont le secret, ont réussi à transformer cette petite voie en un véritable labyrinthe. Même un ver de terre n’y aurait pas trouver de passage. Tout y était confus. Je sentais déjà que je serais en retard à mon RDV et cela m'inquiétait vraiment.



C'est pendant que je cherchais comment faire pour me tirer d'affaire qu'un bruit retentit de nulle part. C'était celui d’un mégaphone actionné par un vieil homme habillé dans un boubou d'un blanc sale. Oui, un blanc très sale. Ce n'est pas une exagération. C'est juste un euphémisme comparativement à ce que mes yeux ont vu.

Le vieux s'est mis à crier dans son mégaphone dans la langue commerciale la plus populaire du pays. Des quelques mots que j'ai pu retenir de son speech, il me revient que le vieux est un mendiant. Un mendiant qui se sert d'un mégaphone ? Je me suis interrogé, surpris... Mais comme on le dit chez nous, encore une fois, "Faut croire"...   

Une fois remis de ma surprise, je me suis intérieurement dit que le vieux a raison.

Déjà que le pays est dit émergent, tout et tous, devons émerger aussi.

Si la prostitution, qui jadis, se faisait sur les trottoirs s'est digitalisée et que les péripatéticiennes sont devenues des expertes en communication digitale, pourquoi un mendiant ne pourrait-il pas amplifier sa voix et se donner les moyens d'accroître sa recette quotidienne ?

La concurrence est très rude. Chacun innove dans son domaine pour ne pas être dépassé par les évènements…

Je retiens seulement que certes, le vieux est un mendiant. Mais c'est un mendiant moderne. »


***


C'est sûr qu'avec cet outil de travail qu'est le mégaphone, les gens ne pourront pas dire qu'ils n'entendent pas les ''rackets'' du mendiant. On imagine sa recette quotidienne s'améliorer. Dans ce pays en voie d'émergence, comme Elvis Ouffoué l'a dit, qui va se négliger ? Chacun doit innover dans son domaine d'activité pour gravir des échelons, et ce ne sont pas les mendiants qui resteront en marge.


Louis-César BANCÉ

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

maroc yopougon siporex

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires