Sign in
Download Opera News App

 

 

Laurent Gbagbo à Abidjan le 17 juin prochain comme Jean Pierre Bemba à Kinshasa en juin 2018 ?

L’histoire à cette manie de se répéter, les hommes en sont plus que convaincus et l’historien de formation qu’est Laurent Gbagbo qui est aujourd’hui au cœur de l’actualité politique de son pays est bien placé pour le savoir. Encore une fois, l’histoire est donc en passe de se répéter. En effet, avec l’arrivée de l’ex Président Laurent Gbagbo sur les bords de la lagune Ebrié prévue pour le 17 juin prochain, Abidjan s’apprête à vivre des scènes que Kinshasa a vécues en juin 2018 avec le retour de l’homme politique Jean Pierre Bemba de la Cour Pénale Internationale.

        Tout comme Laurent Gbagbo, Jean-Pierre Bemba a passé dix ans dans les prisons de la CPI car condamné en juin 2016 à une peine de 18 ans pour des exactions de sa milice en Centrafrique en 2002-2003. Mais comme l’ex Chef de l’Etat ivoirien, Bemba sera acquitté de l'accusation de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Tout comme le ‘’Woody’’ de Mama, le ‘’Chairman’’ comme ses partisans l’appellent affectueusement, Jean Pierre Bemba ne nourrira qu’une seule idée : rentrer chez lui en République Démocratique du Congo et contribuer à son édification.

Le 8 juin 2018, l'ex-chef rebelle Jean-Pierre Bemba Gombo est finalement rentré mercredi à Kinshasa, en République Démocratique du Congo. Son avion est autorisé à atterrir après de vives négociations entre ses proches et les autorités congolaises.  

Du toit ouvrant de la Mercedes décapotable affrétée pour l’occasion, ‘’le Chairman’’ passera de longues heures à saluer des dizaines de milliers de ses partisans et militants de son parti, le Mouvement de Libération du Congo (MLC) qui se pressaient le long des artères de Kinshasa pour le voir. La police dans le cadre de sa mission de maintien de l’ordre sera débordée et fera usage des gaz lacrymogènes pour disperser ce déferlement humain mais sans succès.

Allons-nous vivre les mêmes scènes le 17 juin prochain dans les rues d’Abidjan et de certaines villes de l’intérieur du pays avec le retour de Laurent Gbagbo ? Tout porte à le croire avec la ferveur et la mobilisation que l’on observe autour du retour historique de ‘’l’enfant terrible’’ de la politique ivoirienne au fur et à mesure que l’on approche de la date annoncée.

Tout comme Jean Pierre Bemba, Laurent Gbagbo a été acquitté des mêmes chefs d’accusation. Tout comme Jean Pierre Bemba, Laurent Gbagbo depuis son acquittement n’a manifesté qu’une seule volonté, retrouver la terre de ses ancêtres. Tout comme pour le retour du ‘’Chairman’’ congolais, le retour du ‘’Woody de Mama’’ est l’objet de tractations avec les autorités en place pour un accueil sécurisé et apaisé.

Reste une inconnue, les partisans de Laurent Gbagbo se plieront-ils à la volonté du parti présidentiel, le RHDP qui appelle à la sobriété pour ce retour de l’ex Président en souvenir des victimes de la crise postélectorale de 2011, là où les militants et sympathisants du parti à la rose qui ont déjà tapis les artères d’Abidjan de posters géants à l’effigie de leur leader ne rêvent que d’une seule chose, réserver un accueil triomphal à leur leader ? Probablement, ce qui se passerait dans les rues d’Abidjan le 17 juin prochain pourrait ressembler fortement à du déjà vu du côté de Kinshasa trois ans plus tôt à quelques jours près.

 

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

cpi jean pierre bemba kinshasa laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires