Sign in
Download Opera News App

 

 

Gagnoa / Trafic illicite de bois : des indics présumés des agents des Eaux et Forêts bastonnés

Gagnoa/Trafic illicite du bois : des indicateurs présumés des Eaux et Forêts bastonnés

La guerre des clans dans le secteur de la scierie à Gagnoa.

Avec ce qui vient de se passer à Gagnoa (Centre-Ouest), on en sait un peu plus sur le mode de fonctionnement des agents des Eaux et Forêts sur nos routes et le secret de leur « efficacité ».

Nous sommes dans une scierie, située à la rue Manioc, au quartier Dioulabougou de Gagnoa, dans l'après-midi du lundi 12 juillet 2021, peu avant 17 heures.

La scierie est spécialisée dans la confection de portes et cadres de maisons. Les employés sont à la manœuvre. Ils doivent faire le chargement de meubles à transporter cette nuit à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Comme d'habitude, ils ont obtenu les bois de façon frauduleuse, à l'insu des agents Forestiers. Ils sont un peu anxieux car les semaines passées, ils ont eu plusieurs de leurs chargements interceptés par des agents sur l'autoroute. Ils en étaient là à imaginer mille et une astuces pour échapper aux contrôles qui leur font perdre beaucoup d'argent, quand ils sont éblouis discrètement par les flashs d'un téléphone portable ; un individu accompagné d'un autre était en train de s'adonner aux prises de vue du camion qui était en train d'être chargé.

Ces deux (02) individus sont interpellés et identifiés comme des employés d'une scierie concurrente. Il s'agit de F S et K I, menuisiers.

Selon les renseignements en notre possession, ils étaient chargés par leur patron Arouna (Considéré à tort ou à raison comme principal indicateurs des agents des Eaux et Forêts à Gagnoa), en prenant les photos du camion, de transmettre l'immatriculation, la marque, le type et la couleur aux agents en service sur l'autoroute. En un mot, ce sont des indicateurs présumés.

Et les taupes, on ne les supporte pas dans le milieu. Ces pourquoi nos deux menuisiers seront tabassés et sauvés par l'arrivée des policiers du 2ème arrondissement, les hommes du Commissaire COULIBALY Karna.

Ils s'en tireront avec des blessures, la joue gauche pour l'un et des ecchymoses pour l'autre. Ils ont été évacués au Centre Hospitalier Régional de Gagnoa par l'ONPC (Appellation des Pompiers civils à Gagnoa).

Content created and supplied by: areli (via Opera News )

gagnoa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires