Sign in
Download Opera News App

 

 

Zimbabwe - Consternation : Elle tue son "second mari" pour se réconcilier avec le précédent

Consternation : une femme tue son "second mari" pour se réconcilier avec l'homme avec lequel elle a été mariée

Une femme de la banlieue de Njube à Bulawayo (Zimbabwe) aurait poignardé à mort son compagnon de vie avec un couteau de cuisine parce qu'elle voulait se réconcilier avec un homme avec qui elle avait été mariée.

Ntombikayise Ndlovu (45 ans) aurait tué Nicholas Mavura, son ami d'enfance, samedi dernier (12 Juin 2021).

Le couple vivait en concubinage depuis environ quatre (04) ans.

Elle aurait fait un faux rapport à la police selon lequel Mavura serait arrivé chez elle en saignant abondamment après avoir été poignardé par des assaillants inconnus.

Le Quotidien Chronicle a publié l'histoire mardi 15 juin dernier et la police a déclaré qu'elle enquêtait sur les circonstances de la mort de Mavura.

Il s'avère que la police soupçonnait déjà Ndlovu au moment de la publication de l'article.

Ndlovu a été arrêté dimanche (13 juin 2021) après que les enquêteurs ont trouvé des failles dans son histoire.

"Il y avait trop d'incohérences. Au début, nous avons mis cela sur le compte du choc, car son mari était apparemment mort dans ses bras après avoir été attaqué par des voyous inconnus. Cependant, certaines incohérences semblaient délibérées", a déclaré une source policière.

Ndlovu aurait poignardé Mavura après un vif malentendu, prétendument lié à son désir de raviver sa romance avec son ex-mari, au domicile familial de Mavura à Njube.

Des témoins ont entendu le couple se battre avant la mort de M. Mavura.

Ndlovu aurait permis à la police de retrouver le couteau de cuisine qu'elle aurait utilisé pour le tuer.

Hier 17 Juin 2021, elle a brièvement comparu devant la magistrate de Bulawayo, Mme Marygold Ndlovu, qui l'a placée en détention provisoire.

Comparaissant pour l'État, Mlle Ashley Dube a déclaré que Ndlovu avait tué son petit ami lors d'une dispute animée concernant la rupture de leur relation afin qu'elle puisse retourner auprès de son "vrai mari".

"Samedi, Ndlovu a poignardé son mari une fois sur le côté gauche de la poitrine avec un couteau de cuisine, suite à un malentendu avec le défunt sur la question de la fin de leur relation. L'accusée voulait mettre fin à leur relation pour pouvoir retourner auprès de son vrai mari.

Cela n'a pas plu au défunt, ce qui a entraîné des violences. Mavura est mort sur place", a-t-elle déclaré.

La famille de M. Mavura a déclaré qu'elle était encore sous le choc de sa mort.

"En tant que famille, nous dirons simplement que nous sommes incapables de parler et que nous avons beaucoup de questions sans réponse. Les dispositions relatives à l'enterrement sont en cours", a déclaré le porte-parole de la famille, M. Admond Ntini.

M. Mavura laisse derrière lui deux enfants d'un précédent mariage, âgés d'une vingtaine d'années.

Selon des sources, le couple s'était rencontré il y a longtemps et était ami d'enfance. Toutefois, Mme Ndlovu aurait fait des efforts concertés pour retrouver son ancien mari.

Feu Mavura et Ndlovu buvaient régulièrement de la bière ensemble au Sidudla Bar à Njube.

(Source : The Chronique, chronicle.co.zw)

Content created and supplied by: areli (via Opera News )

nicholas mavura zimbabwe

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires