Sign in
Download Opera News App

 

 

Rappel historique : Le 17 juillet 1998 était adopté le statut de Rome, textes fondateurs de la CPI

Lors d'une conférence organisée du 15 au 17 juillet 1998 à Rome (Italie ), des représentants de plusieurs pays adhérant aux Nations Unies ont signé un traiter dit '' Statut de Rome ''. Celui-ci définissait les grandes lignes de la célèbre CPI, cour pénale internationale. Cependant, il a fallu attendre le premier juillet 2002 soit 4 ans plus tard pour que le traité entre en vigueur après que 60 pays l'aient rectifié. Aujourd'hui la CPI compte 123 membres. Elle traite exclusivement des dossiers de crimes de guerre, crimes contre l'humanité. Notons que sa compétence n'est pas rétroactive, c'est-à-dire qu'elle ne peut pas revenir sur des graves crimes commis avant sa date de création. Aussi, elle a jugé des seigneurs de guerre tout comme d'anciens présidents de la République tels que Charles Ghankay Taylor condamné à 50 ans de prison ou encore Laurent Gbagbo quant à lui acquitté.

Son siège se trouve à La Haye au Pays-Bas. L'actuel procureur de la CPI se nomme Karim Khan, il est britannique. D'ailleurs à l'occasion de cet anniversaire, voici le message du successeur de la Gambienne Fatou Bensouda.

<< Il y a dix-neuf ans aujourd'hui, le Statut de Rome entrait en vigueur.

C'est bien sûr ce Statut qui a créé la Cour pénale internationale.

Cette Cour, dans les locaux de laquelle je me trouve maintenant, représente un terrible témoignage de la brutalité de l'homme et de sa propension, bien trop souvent, dans bien trop d'endroits, à brutaliser, violer, détruire des biens culturels, et bien d'autres crimes contre les plus innocents et les plus vulnérables.

À maintes reprises, des enfants, des femmes et des hommes - des civils -, ce que nous avons de plus précieux en termes d'identité, sont la cible d'actes qui n'ont pas leur place dans le monde civilisé.

Cette Cour représente donc également une promesse pour l'avenir, à savoir que demain ne sera pas nécessairement aussi sombre, aussi douloureux et aussi déchirant qu'hier.

La portée de cette Cour, qui réunit 123 États parties, représente l'humanité, les pays du Sud et du Nord, de l'Est et de l'Ouest, toutes les religions, du monde chrétien au monde musulman. Toutes les religions, toutes les personnes de foi ou sans foi, unies par les principes fondamentaux qui nous unissent et qui sont notre essence : notre humanité partagée.

Cette Cour est la vôtre. Ces valeurs sont les nôtres. Et je me réjouis de votre engagement et de votre soutien. De ce point de vue, de cet effort commun, marchant côte à côte dans cette marche constante de la civilisation, cette journée de la justice pénale internationale est aussi une journée d'unité de l'humanité.>>

- Le Procureur de la CPI, Karim A.A. Khan QC, sur le 17 juillet, Journée de la justice pénale internationale

Source : page Facebook de la cour pénale internationale (CPI)

#Femmegouro

Content created and supplied by: Femmegouro (via Opera News )

cpi rome italie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires