Sign in
Download Opera News App

 

 

Assassinat de Chebeya et Bazana: un membre du commando avoue «nous avons été rémunérés 50 dollars»

L’affaire de l'assassinat des défenseurs des droits de l’homme en République Démocratique du Congo, Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, en juin 2010 à Kinshasa est-elle en passe d’être définitivement élucidée avec le procès en cours ? On pourrait incontestablement répondre par l’affirmative avec les aveux faits par le lieutenant Jacques Mugabo devant la Cour de justice devant laquelle il comparaissait hier 13 octobre 2021.

        Si depuis ce double meurtre, l’on avait au fil du temps, une idée de l’enchainement logique des faits ayant conduit à l’assassinat du patron de l’ONG « la Voix des Sans Voix » et son collaborateur et chauffeur Fidèle Bazana, c’est la première fois qu’un acteur clé ayant participé à ce double assassinat avoue clairement le crime devant une juridiction compétente.

        Alors que celui qui a coordonné cette opération commando, le Colonel Christian Kenga Kenga en détention depuis un an a refusé de comparaitre, l’un des exécutants du double meurtre le lieutenant Jacques Mugabo est revenu dans les moindres sur l’assassinat de ces deux défenseurs des droits de l’homme. Les deux hommes ont été menottés à l’Inspection générale de la police, les mains dans le dos, ensuite des sacs plastiques ont été placés sur leur tête et maintenus par du scotch afin de les étouffer a expliqué le lieutenant  Jacques Mugabo. Il indiquera devant la Cour que le chauffeur Fidèle Bazana sera enterré sommairement dans la résidence du général Zelwa Katanga, alias Djedjidja dans la localité de Mitendi.

Quant au corps de Fidèle Chebeya, il sera remis dans le véhicule de l’ONG et placé en bordure de route. « Nous avons placé des préservatifs, des mèches de cheveux et des faux ongles avant de descendre son pantalon au niveau des genoux » a expliqué le lieutenant  Jacques Mugabo et ceci pour faire croire à un crime passionnel.

Pour avoir accompli cette tache macabre, le lieutenant  Jacques Mugabo a avoué que lui et les autres membres du commando ont perçu chacun 50 dollars soit environ 25.000 FCFA.

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

Fidèle Bazana Floribert Chebeya Jacques Mugabo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires