Sign in
Download Opera News App

 

 

Accident de circulation : nos autorités doivent agir

Face à la recrudescence des accidents de circulation mortels en Côte d'ivoire, l'État a l'obligation d'apporter une réponse urgente afin de freiner ce qui est entrain de devenir un véritable fléau pour les usagers de la route.

Il suffit de consulter les rapports des services du Groupement des sapeurs-pompiers militaires ( GSPM) pour comprendre l'ampleur de la situation.

Reconnaissons-le , depuis le début de l'année 2021, le nombre d'accidents de le voie publique ne cessent de grimper. Le tableau est bien sombre et incite à la réflexion.

Nous ne cesserons de le dire, les causes de ces accidents sont bien connues.

Ce sont entre autre l'indiscipline notoire des conducteurs et la vestuté des véhicules qui pullulent nos routes.

Referez vous aux témoins des accidents des voies publiques, ils vous feront toujours cas d'indélicats chauffeurs, roulant à vive allure au-delà de la vitesse autorisée ou s'adonnant à des dépassements interdits surréalistes.

Ces fous du volant ne sont même pas inquiétés, et continuent de faire la pluie et le beau temps tout endeuilant des familles, malheureusement.

Ce qui se produit sur nos routes est intolérable, et des mesures rigoureuses s'imposent pour la sécurité routière des personnes. Trop c'est trop.

Nous sommes conscients des efforts fournis par les autorités ivoiriennes pour endiguer le phénomène mais nous estimons que beaucoup reste encore à faire dans la répression des indisciplines routières.

Attaquons le mal par la racine, en combattant rigoureusement la corruption à tous les niveaux car pour nous, c'est la cause essentielle de tout ce désastre meurtrier.

Comment comprendre que des véhicules circulent sans feux arrières pendant la nuit sans être inquiétés parce que des agents de police véreux ont décidé de fermer les yeux en échange d'espèces sonnantes.

Que dire de la chaîne d'établissements du permis de conduire ? Apres plusieurs réformes dans le milieu, les mêmes carences sont là. Des personnes indélicates arrivent à obtenir le permis de conduire sans même se soumettre aux exigences qui s'imposent pour l'obtention du précieux sésame.

Nous disons pas que ce sont les seules raisons de ces nombreux accidents de circulation observés ces derniers temps, mais nous croyons toujours que si nous corrigeons ces aspects que nous venons d'évoquer, l'on pourrait réduire de manière drastique le taux d'accident de circulation.

Quand aux usagers, il importe de souligner que la notion de discipline est avant tout une question purement personnelle.Elle fait appelle à la responsabilité individuelle.

Chacun doit prendre conscience du fait que la conduite routière doit se faire avec conscience et responsabilité. On ne peut pas certes amener tout citoyen lambda à un respect scrupuleux des règles qui régissent la vie en société mais l'autorité peut mettre en oeuvres une politique de répression qui pourrait dissuader tout contrevenants.

Il est temps de sanctionner lourdement les indélicats conducteurs qui sont à l'origine des morts qu'on aurait pu éviter.

Parce que la situation devient agaçante et intenable, il est impérieux que les uns et les autres s'impliquent, je veux parler de tous les acteurs du secteur, il est possible de baisser drastiquement le nombre d'accidents sur nos routes.

Zelijo

Content created and supplied by: Zelijo (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires