Sign in
Download Opera News App

 

 

En dehors des coupures d'électricité, voici l'autre enfer que vivent les populations d'Abobo

Les populations de la commune d'Abobo connaissent un véritable enfer suite à une pénurie d'eau.

L'eau est source de vie. On ne peut absolument rien faire sans l'eau. Que devient alors une population sans de l'eau ? Eh bien, ça sera un cauchemar, un véritable cauchemar pour cette population. Les populations d'Abobo, l'une des communes les plus peuplées de la capitale économique de Côte d'Ivoire, connaissent aujourd'hui une énorme souffrance suite à une pénurie d'eau. Les hommes, les femmes et même les enfants, tous ayant des récipients, vont d'un quartier à l'autre pour s'approvisionner en eau potable, a-t-on appris d'un habitant de ladite commune.

Interrogée ce matin aux environs de 9h, une jeune mère dénommée Y.A déplorait : "Ici là on ne dort pas. On cherche de l'eau la nuit jusqu'à matin. Et pire il y a coupure de courant. Monsieur vous voyez mon enfant au dos, je dois le porter comme cela pour veiller à chercher de l'eau, préparer souvent dans l'obscurité pour mon mari qui doit jeûner. Vous voyez l'enfer que nous vivons ici non ?...". Ces paroles nous laissèrent dans l'impuissance.

Quant à monsieur K.I, " le moment est mal choisi car en mois de carême ". Ce dernier souhaite que l'État ivoirien mette très vite fin à leur calvaire en leur venant en aide.

Nous espérons que les autorités ivoiriennes seront touchées par ces mots et feront quelque chose afin de redonner le sourire à cette population.

Content created and supplied by: le_BOSSEUR (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires