Sign in
Download Opera News App

 

 

"Papa ADO" : " Si on a condamné notre propre sœur, imaginez ce qu'on va faire si on vous attrape"

La cyberactiviste Succès a été condamnée à 5 ans de prison ferme avec 2 millions d'amende suite à son arrestation pour avoir divulgué de fausses informations sur une vidéo virale, qui ont engendré de violents affrontements entre les communautés ivoirienne et nigérienne le mercredi dernier 19 mai 2021. Après la condamnation de la cyberactiviste, le compte "Parodique" du Président Alassane Ouattara, Papa ADO, prévient l'opposition.

Suite aux violentes attaques entre les Ivoiriens et les Ahoussa le mercredi 19 mai 2021, affrontements déclenchés suite à la divulgation de fake news par la cyberactiviste dénommée Succès, elle a été interpellée par la police nationale le jeudi 20 mai dernier et a été condamnée par la suite à 5 années de prison ferme avec 2 millions de FCFA d'amende.

On note que la cyberactiviste Succès est un pro-RHDP. Et malgré son appartenance au parti du pouvoir en place, elle subit les rigueurs de la loi. Une chose qui fait intervenir le compte "Parodique", Papa ADO, connu pour son humour et sa satire sur les réseaux sociaux.

Dans sa nouvelle sortie sur son compte Twitter, Papa ADO prévient les cyberactivistes de l'opposition sur la divulgation des fake news. Car si un pro-RHDP n'a pas échappé à la sanction de la loi pour avoir véhiculé de fausses informations, alors il en sera de même avec l'opposition en cas de divulgation de fake news.

<< Si on a condamné notre propre soeur, imaginez ce qu'on va faire si on vous attrape. Cyberactivistes de l'opposition, deux jours là doucement deh. Si tu n'as jamais vu condamnation on donne aussi à tes enfants là faut tester.>>, a-t-il prévu les cyberactivistes de l'opposition.

Que chacun face donc désormais attention à ce qu'il publie sur les réseaux sociaux pour ne pas finir comme la cyberactiviste Succès.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires