Sign in
Download Opera News App

 

 

Sinfra: un élève ayant caché un sifflet dans son habit a été épinglé puis remis à la police

Les élèves de Côte d'Ivoire ont décidé d'obtenir de la plus violente des manières des congés anticipés depuis le lundi 06 décembre 2021. Les responsables scolaires ne peuvent pas rester là sans rien faire. Face à ces agressions dont les établissements sont victimes, il faut sévir pour donner l'exemple.


On ne peut pas jeter un élève en prison pour le simple fait qu'il refuse d'aller à l'école. Toutefois, lorsque des actes de vandalisme contre l'autorité de l'État sont posés par des personnes censées être protégé par la loi, la sanction s'applique automatiquement. Ce mercredi 08 décembre 2021 à Sinfra, au collège CORES, un élève a été arrêté et remis entre les mains de la police nationale de cette ville de la Côte d'Ivoire. En effet, cet élève fait partie des grévistes qui donnent le coup d'envoi afin que tous les élèves désertent les salles de classe. Il a été appréhendé avec un sifflet de couleur verte qu'il avait dissimulé sur son cou, à l'intérieur de sa tenue scolaire. L'information a été rapidement relayée par le média "Sinfra News".

Pour l'heure, on ne sait pas ce qu'il adviendra de ce dernier. Mais, une chose est certaine, il est considéré comme un fauteur de troubles. Et, à ces personnes, s'appliquent la rigueur de la loi, selon leur âge. C'est ce genre d'action que les ivoiriens attendent dans toutes les villes du pays où on entend parler de ces élèves qui vandalisent les écoles pour réaliser les penchants de leurs coeurs. On espère que ces troubles remarquées en cette fin d'année 2021 donneront conseil à tous, le ministère de l'Éducation nationale n'a pas encore parlé de ce qui se passera en début d'année 2022. La suite des évènements nous en dira plus.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires