Sign in
Download Opera News App

 

 

Ces violeurs de fin d’année : de l’audace à la prison durable

         Ces deux derniers mois de la fin de l’année 2021 ont été marqués par les scandales de viols tous azimuts dans le pays. De Sandégue à Samatiguila en passant par Minignan et maintenant Bouaké, de jeunes ivoiriens ont déshonoré des femmes avec une audace sans morale. Malheureusement pour le cas de Bouaké, la jeune étudiante KOUAKOU Amoin Marie-Josée a été retrouvée morte, tuée par son agresseur. Il faudrait que des sociologues se penchent sur les motifs d’une telle recrudescence d’audace à commettre un acte aussi abject.

       J’ai lu sur un média la supplique de certains citoyens qui en appelaient à l’intervention du président de la République afin que le violeur tueur de Bouaké prenne une lourde peine de prison. Est-il nécessaire de recourir à l’autorité du chef de l’Etat ? La justice n’est-elle pas suffisamment instruite de la gravité du crime pour agir de façon idoine ? En tout état de cause, tous ces jeunes délinquants sexuels qui ont eu l’audace d’avoir franchi la morale pour violer ces femmes devront également s'armer de courage pour affronter leur sort en terme de peine de prison durable.

              Frederic GNEZE

 

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires