Sign in
Download Opera News App

 

 

Examen du BEPC-2021/Pris en flagrant délit de fraude lors de la composition, un élève se pend

A Zambléfla (département de Gohitafla​) un élève en classe de troisième s'est ''tué'' par pendaison après avoir été expulsé de la salle d’examen pour tricherie avec un smartphone. L’information a été confirmée ce mardi 15 juin par la compagnie de brigade de la gendarmerie de la commune. Il ne pouvait pas supporter cette honte. Pris en flagrant délit de tricherie avec un téléphone de dernière génération, Djè Bi Djè Innocent, élève en classe 3e s’est pendu derrière la clôture de son centre d’examen, laissant derrière lui un message écrit sur deux bouts de papiers, selon les renseignements recueillis par les forces de l'ordre auprès des surveillants du lycée Moderne BAD de Zambléfla , dans la sous-préfecture de Maminigui. Djè Bi Djè Innocent avait laissé: « Personne ne m’a tué. Je n’ai rien fait à l’examen. C’est pour ça je me suis tué. Pardonnez, laissez ma famille en paix ». « Personne ne m’a tué. C’est moi-même je me suis tué parce que je n’ai pas envie de faire la prison », avait-il écrit pour justifier son acte. En réalité, Djè Bi Djè Innocent ne pouvait s’imaginer dans une prison après l’acte frauduleux qu’il a posé. Il a donc trouvé ‘’refuge’’ derrière le lycée où il s'est suicidé. Une manière pour lui d’éviter la prison et ses réalités. C’est ce qu’on peut dire pour l’instant avant que cette histoire ne soit tiré au clair par la police scientifique.

 

Content created and supplied by: JMDJEDJE (via Opera News )

Bi Djè Zambléfla

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires