Sign in
Download Opera News App

 

 

Accidents de la circulation : Et si on instaurait le permis à points dans notre pays ?

L’année 2020 a été pénible et douloureuse pour le peuple ivoirien au vu du nombre considérable d’accidents qu’il y a eu sur nos routes. On croirait tourner cette page macabre avec l’avènement d’une nouvelle année, mais le constat actuel nous fait penser que 2021 est bien partie pour battre le record funeste de l’année écoulée. Les causes de ces accidents sont multiples. En premier lieu figure l’obtention de façon complaisante du permis de conduire. C’est pourquoi, nous estimons qu’il est vraiment temps que nos autorités instaurent le permis à points.

Le permis à points a été mis en service en France depuis 1992 et depuis lors, les accidents de la route ont considérablement baissé selon les statistiques. On peut se demander comment cela est possible. La réponse est toute simple, Le permis à points comme il se présente en Europe notamment est constitué d’un capital de 12 points.

Et après chaque infraction, le détenteur du permis se voit retranché des points en fonction de la gravité de l’infraction commise jusqu’à l’annulation dudit permis. En un mot, plus l’infraction est grave, plus le nombre de points retirés est important.

Instaurer ce type de permis dans notre pays aura pour avantage de décourager les plus récalcitrants quand on sait que les infractions qui conduisent au retrait des points voire du permis vont de l’excès de vitesse au taux supérieur d’alcoolémie dans le sang en passant par l’usage de téléphone au volant. Car, nul ne peut contester qu’en Côte d’Ivoire, rares sont les chauffeurs qui ne font pas usage de leurs smartphones lorsqu’ils conduisent et qui ne prennent d’alcool au volant ou avant de s’y installer.

Le plus sidérant même dans cette histoire, ce sont ces individus qui consomment sans gêne de l’alcool au volant alors qu’ils conduisent des véhicules de transport en commun. Ils ne soucient nullement des nombreuses vies qu’ils mettent en danger chaque jour.

Nous osons donc croire que l’une des mesures de nos autorités par l’entremise du ministère des transports sera de penser à reformer davantage ce secteur en passant à une nouvelle étape à savoir mettre en place le permis à points qui aura pour objectif d’éviter l’infraction et sa récidive. Toutefois, cela ne sera bien appliqué que si nos auto-écoles sont réformées et que nos forces de l’ordre jouent pleinement leur rôle en évitant de succomber aux billets clinquants de certains chauffards qui leur permettent de s’en tirer à bon compte après des délits.

La route a trop endeuillé ce pays, il va falloir prendre des décisions courageuses afin de réduire cette spirale négative et meurtrière à défaut de pouvoir y mettre fin maintenant. Les populations n’attendent que ça.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires