Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Ministère de la justice forme la presse sur la protection des victimes de violences sexuelles

La question de la protection des victimes de viol, de violences domestiques et des violences sexuelles en général est non seulement d'actualité, mais elle revêt également un intérêt particulier pour le gouvernement ivoirien. Par conséquent, le gouvernement ivoirien n'est pas passé par quatre chemins pour protéger les personnes qui en sont victimes. Autrement dit, le gouvernement de Côte d'Ivoire a voté une loi en 2021 en vue de protéger les victimes de violences domestiques, de viol et de violences sexuelles autres que domestiques. Le gouvernement ne s'est pas contenté de prendre une loi, il a aussi décidé de la vulgariser.

A en croire la page Facebook du Ministère de la Justice et des droits de l'homme ce mercredi 13 avril 2022, le Ministre de la Justice a présidé un atelier de formation sur ladite loi. En effet, des journalistes ont été instruits sur la loi n°2021-894 du 21 décembre 2021 relative aux mesures de protection desdites victimes. A cet effet, les journalistes présents à cet atelier ont reçu des prospectus où huits questions essentielles en rapport avec le thème ont été traitées.

Monsieur Sansan Kambilé a exhorté les journalistes a rendre cette nouvelle loi très populaire auprès des populations.

Il faut rappeler que ce atelier de formation s'est tenu du 6 au 7 avril 2022 dans la ville historique de Grand Bassam. Elle s'inscrit dans la politique gouvernementale de vulgarisation de cette loi.

Les journalistes sont dès lors en mission pour vulgariser cette loi très importante qui vient combler certaines insuffisances laissées par les textes existants.

Content created and supplied by: NemoNote (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires