Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire de ''Gnanhi'' : Une relation amoureuse tourne au vinaigre!

 Un énième individu interpellé par la Plateforme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) et conduit devant le parquet pour menace de publication d’image à caractère sexuel sur internet suivie de tentative d’escroquerie.

Selon les faits rapportés, dame OG employée dans une entreprise de la place fait la rencontre du sieur SBH lors d’un évènement qui a pour but de signer un partenariat entre une entreprise d’assurance vie et ladite structure pour la subvention des agents de la compagnie. 


Après plusieurs échanges avec celui-ci, ils réussissent à garder de bons liens qui aboutissent plus tard à une relation amoureuse secrète pour la simple raison que dame OG est mariée. Pendant qu’ils vivent le parfait amour, OG décide de mettre un terme à leur relation compte tenu du fait que son époux ait découvert des Sms de leur liaison dans son téléphone. 


SBH reçoit alors des appels et messages incessants de l’époux d’OG pour éclaircir les choses. Elle demande alors à son amant de nier en bloc l’existence de leur relation. Celui-ci refuse et la menace de publier des photos et vidéos de son intimité à son mari et sur les réseaux sociaux si elle ne lui remet pas la somme de 500 000F CFA. 

Face à ce chantage éhonté, dame OG se tourne vers la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) pour porter plainte.


SBH a été interpellé par la PLCCavec l’appui du Laboratoire de Criminalistique Numérique.

Lors de son audition dans les locaux de la PLCC, il aurait déclaré qu’il ne voulait pas qu’elle mette fin à leur relation.

 Ce sont les appels incessants du mari qui l’ont poussé à lui révéler leur liaison secrète. Il a soutenu avoir menacé et réclamé de dame OG et de son époux la somme de 500 000 F CFA en contrepartie de la non-publication de sa nudité sur les réseaux sociaux

Suspecté de menace de publication d’image à caractère sexuel sur internet suivie de tentative d’escroquerie, le jeune amant a été a été conduit devant le parquetd’Abidjan pour répondre de son acte.


 


 

NEWSLETTER

 


 

 S'abonner

 


 Se désabonner

 


Content created and supplied by: Frankinfo2021 (via Opera News )

SBH

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires