Sign in
Download Opera News App

 

 

Issiaka Diaby : un homme incompris qui ne démord pas pour autant

Le président du collectif des victimes de Côte d'Ivoire (CVCI), ne démord pas malgré tout ce qui se dit autour de ses revendications. Invité ce Mardi soir à l'émission ''Le débat'' de la RTI 1, il a réitéré sa volonté de défendre par tous les moyens les droits des victimes de son Collectif.


''C'est pas parce que je suis un simple citoyen lambda, que je ne doit pas dire ce que je pense", a affirmé Issiaka Diaby, en réponse au journaliste et éditorialiste Félix Bony qui lui reprochait d'aller contre la décision du chef de l'État, concernant le retour du président Gbagbo en Côte d'Ivoire.

N'étant pas contre l'avis du président de la République, Issiaka Diaby souhaite aussi que la justice fasse son travail indépendamment des décisions politiques. Raison pour laquelle il est sur tous les fronts, pour que justice soit rendue et réparation soit faite à l'endroit des victimes des différentes crises en Côte d'Ivoire.

Pour le président du CVCI, bien qu'il respecte les décisions étatiques, il n'en demeure pas que ces décisions ne soient paroles d'évangile. Selon lui, pendant que les victimes endurent souffrances, humiliation et autres frustrations, leurs bourreaux d'hier continuent de bénéficier de compromis politique. Il demande donc justice et réparation pour les victimes.

En somme, Issiaka Diaby affirme ne pas être contre la réconciliation et le pardon, mais Il demande que les victimes obtiennent des réparations conséquentes du gouvernement pour les préjudices subis, afin que leur pardon tant attendu soit effectif et de bonne foi.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires