Sign in
Download Opera News App

 

 

Mouvement d’humeur au CHR de Divo suite au décès d’un gendarme

Mouvement d’humeur au CHR de Divo suite au décès d’un gendarme

Dans la matinée de ce vendredi 08 juillet 2021, le personnel médical du CHR de Divo a observé un mouvement d'humeur.

Selon le sieur KOULAI Deassio Jean-Jacques, Chef du personnel, le mouvement est consécutif à la mort dans leurs locaux d'un Gendarme qui y a été conduit dans la nuit.

Les gendarmes accompagnateurs auraient manifesté leur colère.

Le préfet de région informé de la situation a reçu ce jour à 12 heures 30 minutes à son cabinet, le personnel médical estimé à près de 300 personnes, en présence des Forces de l'ordre de la ville, les commissaires de police et les commandant d'escadron et de compagnie.

A cette rencontre, Monsieur GODE, infirmier de son état, qui était de garde cette nuit a bien voulu donner sa version des faits. Selon lui, il aurait reçu tard dans la nuit l'adjudant de Gendarmerie K, mal en point, accompagné par ses collègues. Il était dans un coma de stade 4. Il avise donc téléphoniquement le docteur COULIBALY Kassoum, médecin de garde, qui lui indique les actes médicaux à poser. Mes ces premiers soins ne réussiront pas à sauver le gendarme qui rend l'âme.

Après avoir écouté attentivement le récit de l'infirmier, le Préfet de Région a demandé au personnel soignant de garder le calme et que les responsabilités seront situées. La rencontre a pris fin à 13 heures 20 minutes.

Content created and supplied by: dayfrance (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires