Sign in
Download Opera News App

 

 

Ghana: Elle verse de l'eau chaude sur son mari pour être rentré tardivement à la maison

Ce lundi 12 Avril 2021, un évènement extrêmement insolite et cruelle s'est produit au Ghana. Une femme mariée a expressément versé de l'eau chaude sur son mari parce que ce dernier est accoutumé à rentrer tard à la maison dans un état d'ivresse.

"Celui qui a trouvé une femme" dit-on, "a trouvé le bonheur". Cet adage sous-entend que l'union entre l'homme et la femme est gage de satisfaction, de soulagement, de tranquillité et de béatitude. Cependant cette assertion semble ne pas être valable dans toutes les circonstances dans la mesure où cette union qui est censée apporter du plaisir et de la quiétude conduit parfois à des conséquences extrêmement drastiques et regrettables. C'est exactement ce qui vient de se produire dans l'une des villes du Ghana.

En effet cette affaire horrible et cruelle s'est produite dans l'Etat d'Odun au Ghana. Domiciliée à Odun, Bisola Awodele est une femme légalement mariée qui vit aux côtés de son homme. Quelques années après leur mariage, les choses ont pris de droles de tournures. Le couple qui s'entendait parfaitement bien a fini par se retrouver dans une serie de dispute sans précédent. Ainsi, pour ne pas avoir à toujours s'engueuler avec sa femme, le mari lui préférait noyer sa peine dans de l'alcool. Il sortait très tôt le matin et rentrait tardivement le soir complètement ivre.

Marre de toujours se lever à une heure si tardive pour ouvrir la porte à son homme, dame Bisola a constamment prévenu ce dernier de mettre fin à ses sorties nocturnes sous peine d'une sévère correction, chose que son homme n'a pas pris en considération. C'est ainsi que hier, alors qu'il revenait de la maison tout ivre, sa femme qui est débordée par cette situation a fait bouillir de l'eau qu'elle lui a ensuite versé dessus avant de fermer la porte sur lui. Le laissant tout seul devant la porte.

Suite à cette farouche et cruelle réaction, la criminelle a été interpellée par la police locale dans l'Etat d'Odun en cet après-midi. Pire encore après son arrestation, les enquêtes ont révélé que dame Bisola serait impliquée dans un autre crime dont la victime est son propre fils de 8 mois. Après l'avoir tué, elle l'aurait secrètement enterré dans un endroit reculé. Mise aux arrêts, elle a conduit les policiers à l'endroit où elle a enterré son propre bébé de 8 mois. Cette révélations a plongé plus d'un dans une énorme stupéfaction.

Source: Ghmaps media

La_Voix_Du_Ghetto

Content created and supplied by: La_Voix_Du_Ghetto (via Opera News )

ghana

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires