Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso / Ce jeune simule son propre enlèvement pour soutirer 5 millions à ses parents

Agé d'une vingtaine d'années, il met en place un scénario pour extorquer 5 millions de francs CFA à ses parents. C'est une situation digne d'un film de western. Les faits se sont déroulés au Burkina-Faso plus précisément dans la ville de Ouagadougou le 18 septembre.

 

LA MISE EN PLACE DU PLAN

Un jeune homme de nationalité burkinabé et âgé d'une vingtaine d'années a élaboré une stratégie d'enlèvement dans le but de soutirer une importante somme d'argent à ses parents, cinq millions (5.000.000 FCFA). Pour réussir son plan macabre, il convainc quelques acolytes de lui rendre ce service afin de parvenir à ses fins. Il leur promet chacun la somme de 500.000 francs dans des rôles déterminants à jouer si le plan parvenait à aboutir comme il le souhaitait.

En effet, se basant sur le statut social de ses géniteurs et l'attachement indéfectible que ces derniers ont pour lui, il met en exergue son plan machiavélique dont une scène d'enlèvement avec la collaboration de ses complices. Ceux-ci se sont dotés d'un arsenal bien équipé dont les armes à feu c'est-à-dire un pistolet automatique, un fusil de chasse, des cartes SIM sur lesquelles l'argent devrait être transféré. Tout ce procédé se devait d'être filmé avec le téléphone portable du jeune.

L'EXECUTION DU PLAN MACABRE

Ainsi réalisée, il transfère la vidéo à son frère aîné qui lui, n'a pas hésité à se rendre auprès de la Brigade de Recherches du Commissariat de Police de Ouaga 2000. Pour inquiéter davantage ses parents, il ne cessait de leur envoyer des messages mentionnant que ses ravisseurs étaient en position de placer une bombe sur lui pour l'exécuter.

LA FIN DU SCENARIO DE L'ENLEVEMENT

Au final, leur plan n'aboutira pas. Car, le chef de file a été interpellé et trois de ses acolytes également par la Brigade Spéciale d'Investigation et de lutte Anti-Terroriste, la Gendarmerie Nationale et le Procureur du Faso près du Tribunal de Grande Instance. A cet effet, plusieurs objets ont été saisis un pistolet automatique, un fusil de chasse, des téléphones portables, du cannabis et des blousons.

Par ailleurs, la police a lancé un appel en invitant les parents à être plus vigilants sur les attitudes de leurs enfants.

L’intellectuel 

Content created and supplied by: L’intellectuel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires