Sign in
Download Opera News App

 

 

Drame à Kouto : un homme se suicide après avoir poignardé sa femme à mort

[Image d'illustration]

Ce jeudi 11 Mars 2021, la ville de Kouto a été le théâtre d'une scène dramatiquement tragique et effroyable. Un homme marié s'est pendu dans sa salle de bain après avoir poignardé son épouse à mort.

C'est un fait absolument insolite qui révèle de l'atrocité et de la cruauté. La colère est un sentiment qui lorsqu'il n'est pas maîtrisé, peut causer d'énormes problèmes. Dans cette disposition, elle peut échapper à tout contrôle et forcer le sujet à commettre de pire atrocités dont l'issue peut être très lamentable et regrettable. Ayant du mal à dominer ses nerfs, un homme a commis une erreur irréparable hier dans la ville de Kouto.

En effet selon les révélations qu'un témoin de ladite localité a confiées aux membres du groupe Facebook "Kouto info", la scène se serait produite dans le quartier dit Marcoussis aux environs de 1h du matin.Tout aurait commencé par une simple discussion entre Monsieur K et son épouse, une discussion qui aurait pris une tendance fébrile et très agitée au fil du temps. Soudainement, des cris de détresse et d'angoisse se firent entendre. Il s'agissait en fait de la fille de Monsieur K qui appelait les voisins au secours.

Aussitôt saisis de frayeur, les voisins s'empressèrent de se rendre au domicile de Monsieur K afin de les calmer. Cependant, grande fut leur déception lorsqu'ils ont constaté que monsieur K venait de poignarder son épouse en pleine poitrine avec un couteau. Sans plus tarder, ces derniers ont immédiatement conduit la victime dont la poitrine était inondée de sang à l'hôpital général de Kouto.

Mais malheureusement, cette dernière aurait succombé quelques temps après avoir été admise à l'hôpital. C'est ainsi que gonflés de haine et d'amertume, les voisins se sont retournés au domicile du bourreau afin de lui donner une bonne leçon pour cet acte criminel qu'il venait de commettre. Mais à leur grande surprise, ils l'ont trouvé mort, pendu dans sa salle de bain, probablement rongé par le remords et la panique.

Laissés sans voix devant cette situation épouvantable et horrible, ces derniers ont immédiatement alerté la police. Pour le moment, les circonstances de ces deux drames n'ont pas encore été déterminées avec exactitude. Cependant, une enquête est ouverte sur la question afin de clarifier les faits.

Source : Kouto info

La_Voix_Du_Ghetto

Content created and supplied by: La_Voix_Du_Ghetto (via Opera News )

kouto

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires