Sign in
Download Opera News App

 

 

Les embouteillages monstres à Abidjan, comment y remédier ?

Abidjan est la capitale économique de la Côte d’Ivoire. La ville abrite la quasi-totalité des institutions du pays, les ambassades, les sièges des grandes entreprises nationales comme étrangères, le plus grand port, etc.

Le développement exponentiel d’Abidjan et sa masse démographique se sont pas allés de pair avec l’accroissement et la modernisation des voies de circulation. Résultat, ce sont les embouteillages monstres dont souffrent tous les abidjanais, non plus uniquement aux heures de pointe, mais tout le temps, même pendant les weekends.

Face à ce véritable asphyxie, les autorités étatiques s’emploient à trouver des solutions. Constructions et élargissements de plusieurs voies de circulation, projets de nouveaux moyens de transport ( bateaux-bus, trains urbains), déploiement futur de plusieurs agents pour fluidifier la circulation ( brigade de désengorgement). D’autres échangeurs, comme ceux sur le boulevard VGE sont prévus dans les prochaines années.

En dehors des actions de l’État, les usagers de la route ont aussi des comportements à avoir pour le bien de tous.

D’abord le respect scrupuleux des règles de la circulation. Combien de fois, l’inconscience de certains usagers ( gbakas et taxis en excès de vitesse ou roulant en sens inverse) n'ont-ils pas occasionné soit des bouchons  dans le meilleur des cas, soit des accidents mortels ?

La police doit agir rigoureusement contre ce genre de conducteurs en leur retirant le permis de conduire.

Ensuite, les passages cloutés et les passerelles doivent être utilisés par les piétons suite à une sensibilisation et une éducation des populations.

Les conséquences des embouteillages sur la vie économique et sociale sont énormes.

Les retards sur les lieux de travail contribuent à un ralentissement des activités. Les usagers de la route en sortent fatigués, stressés et moins vigilants, multipliant ainsi les risques d’accidents.

L’autre aspect négatif est l’impact sur l’environnement. L’augmentation de la consommation du carburant et la fumée des tuyaux d’échappements contribuent à polluer davantage la ville d’Abidjan.

L’espoir et le bien être dans la ville d’Abidjan résident aussi dans la fluidité routière.

 

 

Content created and supplied by: Bli59 (via Opera News )

Abidjan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires