Sign in
Download Opera News App

 

 

Agnibilékrou : un instituteur disparu depuis dimanche 27 est retrouvé mort ce 29 juin 2021

 

         

Image d’illustration

C’est actuellement la consternation dans le monde enseignant à d’Agnibilékrou, une ville située à 266 kilomètres au nord-Est d’Abidjan. Ce mardi 29 juin 2021, le corps sans vie d’un instituteur, Koua Jacob, a été découvert dans les encablures d’Ayénou, un village dans le sens Agnibilekrou-Tanda.

       Sorti du domicile familial depuis le dimanche 27 juin 2021 autour de 16 heures, son corps sans vie a été retrouvé dans les environs dudit village ce mardi 29 juin 2021. Que s’est-il passé pour que le magister perde la vie dans ce qui semblait être une villégiature, étant donné que ce sont les vacances scolaires présentement ?

   Il est encore trop tôt pour un éclairage définitif à la tragique affaire mais selon un enseignant de la ville que nous avons eu au téléphone, monsieur Koua Jacob dont trois des filles sont actuellement aux oraux du baccalauréat 2021, était sorti de chez lui sur sa moto. Le corps a été retrouvé ligoté, avec des séquelles physiques sur le corps qui témoignent de ce qu’il aurait été battu avant d’être tué.

    Et vu l'état de la moto, il aurait sûrement reconnu, selon certaines opinions, ses agresseurs qui l’auraient éliminé afin qu’il ne les dénonce pas. Mais ce ne sont là que des hypothèses à chaud, la plénitude d’une enquête bien orientée revenant à la gendarmerie. En dehors des trois candidates au Bac 2021, monsieur Koua Jacob laisse une veuve éplorée, un bébé d’un an quelques mois et deux autres enfants. Toutes nos condoléances à la famille.

                Frederic GNEZE

 

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires