Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : le président de l'Union des auto-écoles donne les raisons des nombreux accidents

Guillaume Koko, président de l'UNAECI


 Guillaume Koko, président de l'Union nationale des auto-écoles de Côte d'Ivoire ( UNAECI) était l'invité de la rédaction de la radio de la Paix du vendredi 28 mai, 7h.

Le principal sujet abordé est évidemment les nombreux accidents de la circulation observés ces temps-ci. Pour Guillaume Koko, en ce qui concerne les accidents, la responsabilité ne peut pas être imputée aux auto-écoles car elles ne font que formées. Ce ne sont pas elles qui évaluent les candidats, ni délivrent les permis de conduire (PC). 

'' Ce sont des inspecteurs assermentés par l'État de Côte d'Ivoire qui le font'', a-t-il dit. Avant de faire remarquer que d'ailleurs, dans le but d'assainir le milieu, c'est par la suspension des inspecteurs que le ministre des transports a commencé.

Même s'il ne le dit pas ouvertement, cela suppose que ces inspecteurs ont une part de responsabilité dans cette affaire d'accidents à répétition. Généralement, il est reproché aux inspecteurs de recevoir des pots-de-vin de la part des candidats au permis de conduire afin d'être admis.

Outre les inspecteurs, Guillaume Koko indexe '' l'avènement des bons de permis de conduire '' d'être à la base des hécatombes observées sur les routes.

Il a indiqué que depuis 2014, l'UNAECI a tiré la sonnette d'alarme pour indiquer que cette pratique pourrait avoir de graves conséquences dans le monde du transports. 

Mais, les responsables des auto-écoles n'ont pas été écoutés et aujourd'hui tout le monde vit les conséquences de ces actes, a-il- souligné.

Aussi, le mauvais état des véhicules et le manque de formation-continu des chauffeurs sont aussi à la base de nombreux accidents, a conclu le président de l'UNAE-CI


Aka

Content created and supplied by: Ahoussiakajean (via Opera News )

côte d'ivoire guillaume koko

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires