Sign in
Download Opera News App

 

 

Mort enchaîné sur son lit d'hôpital : Agoh Danho Philippe repose désormais à Songon-Agban

Agoh Danho Philippe ne retournera plus jamais dans sa cellule de la prison civile de Yopougon qu'il a quittée, il y a deux mois. Le désormais ex détenu de la Maca ne reverra non plus jamais son épouse et ses enfants, ainsi que ses frères et soeurs militants de l'église Méthodiste du village de Songon-Agban dont il était un fidèle serviteur. Détenu, sans jugement, depuis neuf ans, Agoh Danho Philippe a fini par choper dans cette galère carcérale, un cancer fulgurant du poumon qui l'a malheureusement emporté, le 17 juillet dernier, les pieds enchaînés, au 10ème étage du CHU de Cocody.

Aussitôt décédé, le corps du prisonnier Agoh Danho Philippe a été rendu à ses parents qui l'ont transféré à la morgue de la modeste sous-préfecture de Songon. L'inhumation prévue ce vendredi 23 juillet a effectivement eu lieu dans le strict respect de la tradition Ebrié qui interdit la dépouille de toute personne décédée en prison, d'avoir accès au village. Bien évidemment, le corps d'Agoh Danho Philippe n'a pas pu accéder à Songon-Agban qui l'a vu naître le 23 mars 1972. Il n'empêche !

Les parents du défunt prisonnier se sont mobilisés massivement ce vendredi avec tout ce dont le village Songon-Agban dispose comme danses traditionnelles pour rendre un dernier hommage à leur fils mort dans les liens de la détention préventive qui a duré 9 ans. La colère et l'indignation étaient donc visibles sur les visages et dans l'attitude des uns et des autres. Mais malgré cette ambiance plus ou moins de frustrations, la dépouille mortelle d'Agoh Danho Philippe a été portée en terre peu avant 10 heures.

Pour rappel, c'est le 12 octobre 2012 que le prévenu Agoh Danho Philippe a été arrêté en compagnie de six autres personnes. Il est reproché au défunt détenu, précédemment moniteur de l'église Méthodiste de Songon-Agban, d'avoir participé à un " vol de nuit en réunion dans une maison habitée et de tentative de meurtre ". Ce que les parents du village d'Agoh Danho Philippe ont toujours contesté jusqu'à ce que mort s'en suive. Selon un membre de la famille endeuillée qui a voulu garder l'anonymat, une suite judiciaire sera donnée à cette affaire, dans les jours à venir.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

danho philippe yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires