Sign in
Download Opera News App

 

 

Un étudiant trouve la mort dans un accident de circulation : voici les détails

En Afrique il y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir. Ce proverbe se veut très significatif.

J'ai très mal au coeur et mes larmes n'ont pas cessé ont de couler, couler depuis hier comme un gamin, un bébé de rien du tout dont la mère venait juste de rendre l'âme.

Oui chers lecteurs quelque soit le caractère comique d'une situation, tu ne peux pas rire quand un être cher part dans l'au delà sans te dire aurevoir.

Je suis dépaysés de savoir qu'un jour l'on parlera de nous aussi au passé et même nous serons oubliés comme cet étudiante qui a été brusquement arraché à l'affection de tous suite à un accident de circulation.

Selon les sources l'étudiant en question revenait des cours à moto et il a été percuté brusquement par une voiture qui l'a pas laissé la vie sauve.


Nous avons très mal comme si nous venons fraîchement d'être blessés par une machette, donc la lumière revient à nos parents planteurs et cultivateurs.


Aussi pleurons-nous sans limite et refusons-nous d'admettre sa mort quand bien même réelle. Il faut dire que la mort nous a infligé en ce jour une peine inoubliable.


Car ce jeune garçon si gentil et aimable avait quelque chose de génie qui lui donnait d'être aimé par tous au quartier.

Il était tellement respectueux et discipliné que les parents du quartier le prenait pour un modèle quand il y avait des conseils à donner aux jeunes.

Etudiant en master2 du droit public à Université Jean lorougnon guédé de Daloa répondant au nom de Tanoh koffi Charlemagne a laissé ses camarades étudiants pour toujours alors qu'il préparait déjà la soutenance mois prochain.

Mais ce génie est parti et selon les témoignages de ses connaissances sa simplicité et son intelligence hors du commun lui attirait l'amour de tous ses camarades de l'université. Tous les étudiants ont exprimé leur douleur par des publications.

C'est pourquoi je suis sans ignorer aujourd'hui je viens de comprendre que "les bonnes choses ne durent pas longtemps vraiment ".


Voilà que ta mort fait pleurer toute l'Université et en particulier le quartier, franchement ensemble nous te disons:

Championne repose en paix !

Adieu Adieu Adieu Adieu !


C'est le moment de laisser un mot de compassion en commentaire pour dire Yako à sa famille biologique et une prière pour le repos de son âme.

Abonnez vous à ma page pour ne rien rater de l'actualité car l'information nous place au sommet du monde.

Content created and supplied by: Lenonditduvivant (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires