Sign in
Download Opera News App

 

 

L'assassin du petit Bouba en liberté ? La MACA et la Police nationale se prononcent

Est-ce vrai que le meurtrier du petit Bouba a été libéré? C'est une question que les internautes se posent ces dernières 24 heures. Face à cette montée des rumeurs et des inquiétudes chez les populations, les instituions concernées de près par cette affaire judiciaire sont montées au créneau ce dimanche 18 avril, pour donner la bonne information. D'abord la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan, selon le média ivoiresoir. Puis, au tour de la page Alertes 100 dont la déclaration a été, relayée et cautionnée par la Direction Générale de la Police Nationale - Côte d'Ivoire, sur Facebook

Peut être une image de 2 personnes et texte qui dit ’ALERTE FAKE NEWS f 100 Ce jour 18/04/2021 Au bureau du régisseur de la MACA NEWS FAKE FAKE NEWS NEWS FAKE NEWS FAKE’

Selon les révélations de la direction de l’administration pénitentiaire, «Contrairement à la folle rumeur qui circule sur la toile, depuis hier samedi 17 avril, le nommé SAGNO Étienne, mis en cause et incarcéré dans l’affaire du meurtre rituel du "petit BOUBA" se trouve bel et bien à la MACA».

De son côté, "Alerte 100", fait savoir qu'«Il circule sur les réseaux sociaux une fausse information tendant à faire croire que le détenu SAGNO aurait été libéré. Ce dernier continue de purger sa peine». Et d'ajouter que «Ceci est une fausse information. Le nombre de messages disséminés par le même profil, démontre une volonté manifeste de propager cette fausse information».

Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’LERTE FAKE NEWS f 100 < … Où sommes FAKE NEW Publication de Efy Cissé Seint Conseil National de Transition 9 min NEWS J'avais l'info depuis KRAKE mais je voulais une vérification de sources pénitentiaires avant de publier. SAGNO ÉTIENNE le tueur du petit BOUBA est sorti de prison pour une source inconnue depuis lundi 22 mars 2021, sur ordre d'un gourou de ce NEWS Je suis AKE choc encore. Merci NEWS FAKE’Peut être une image de texte

De quoi rassurer les populations qui sont toujours sous le choc du triste sort auquel l'enfant de 4ans a été soumis à jamais.

Rappelons que le petit Traoré Aboubacar Sidiki, 4 ans, a été tué puis vidé de son sang. Un crime rituel du bijoutier Sagno Étienne qui voulait devenir riche. Bouba avait ainsi subitement disparu le 24 février dans son quartier de Williamsville. Et l'assassin revêtant l'innocence avait même proposé d’aider la famille à rechercher l’enfant. Des fouilles et des recherches ont été alors effectuées dans tout le quartier, sans succès.

Finalement, interrogé par la police, il avouera son crime pour ensuite conduire les policiers derrière le CHU d’Angré à Cocody, endroit où il avait enterré le petit Bouba après l’avoir égorgé. Ce crime indigne encore la toile, au-delà même de la Côte d’Ivoire.

Content created and supplied by: AdjoKoffi (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires