Sign in
Download Opera News App

 

 

Sassandra : un bébé a été abandonné dans le fleuve par sa mère

Ce mardi 7 septembre 2021, le média social First Mag le vrai a publié une information de ce que un jeune homme a sauvé de justesse la vie d'un nourrison abandonné dans un fleuve. "Sassandra, un jeune homme du nom de Priva sauve un bébé jeté dans le fleuve sassandra", publie-t-il. En effet, une mère qui jete dans un fleuve l'enfant qu'elle a eu en son sein pendant 9 mois, un fait très rare en Côte d'Ivoire. Ça sous-entend que le bébé n'était pas désiré depuis sa conception. D'aucuns affirment qu'elle aurait pu avorté dès la première semaine qu'elle a constaté qu'elle était enceinte.

Mais ce qu'ils ignorent l'avortement en Côte d'Ivoire est interdite et passible de poursuite judiciaire pour l'agent de santé qui pratique l'avortement de même que pour la femme qui se fait avortée. "Alors que l'interruption volontaire de grossesse reste interdite en Côte d'Ivoire, sauf en cas de viol ou d'inceste, avorter de manière clandestine est une pratique courante chez les femmes. Le milieu scolaire est particulièrement touché, l'ONG Médecins du Monde estimant que 76 % des Ivoiriennes qui mettent fin à leur grossesse vont encore à l'école", nous révèle le journaliste Sidy Yansané sur RFI le 24 mai dernier.

Par ailleurs depuis l'exploit accompli par le jeune Priva en repêchant l'enfant de l'eau et contactant urgement les sapeurs pompiers militaires, il est devenu le Gassama de la Côte d'Ivoire. "Le Gassama ivoirien. Ta place est chez les sapeurs pompiers c'est claire", commente un internaute. Selon la procédure normale dans ce genre de situation, le bébé subira un bilan de santé complet, ensuite sera remi à un centre d'accueil de la petite enfance. Il y'a donc eu plus de peur que de mal.

AgbeMalet_J

Content created and supplied by: AgbeMalet_J (via Opera News )

Côte d'Ivoire Priva Sassandra

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires