Sign in
Download Opera News App

 

 

Accidentés de la route : la carte brune Cedeao offre 20 millions de francs CFA aux 3 CHU

Des médicaments et du matériel de premier soin d’une valeur de 20 millions F CFA ont été offerts à trois Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Côte d’Ivoire par le Bureau national de la Carte brune de la Cedeao.

 

Bonne nouvelle pour les victimes d’accidents en Côte d’Ivoire. Le bureau national de la Carte brune de la Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a offert, le mardi 30 novembre 2021, des médicaments et du matériel de premier soin d’une valeur de 20 millions FCFA à trois Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Côte d’Ivoire et au Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) d’Abidjan.

Chaque structure bénéficiaire, à savoir les CHU de Cocody, de Treichville et de Bouaké ainsi que le SAMU, a reçu cinq millions FCFA de bons de médicaments, soit un total de 20 millions FCFA.

Selon le président du conseil de gestion par intérim du bureau national de la Carte brune Côte d’Ivoire, Koné Mamadou, il s’agit d’aider ces structures à voler au secours des accidentés. « Vous savez qu’il y a trop d’accidents ces derniers temps et le bureau national a pour objectif de prendre en charge les victimes d’accidents transfrontaliers. Ces victimes doivent se rendre dans les CHU pour se faire soigner et nous sommes sensibles à ce que ces structures puissent disposer de moyens nécessaires pour mener leurs activités », a expliqué M. Koné. Il a appelé les responsables des structures bénéficiaires à en faire un bon usage.

Le directeur général du CHU de Cocody, Méïté  Djoussoufou, a salué les donateurs avant de rassurer que les dons serontt utilisés à bon escient.

Le système de la Carte brune d’assurance a été institué par le protocole A/P1/5/82 signé par les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, le 29 mai 1982 à Cotonou, au Bénin, dans le cadre de la libre circulation des biens et des personnes.

Le bureau national ivoirien, créé en 1990 en sa qualité de représentant des 13 autres bureaux nationaux des pays de la CEDEAO, assure la prise en charge des victimes causés non seulement par les véhicules assurés par ses membres mais également des victimes d’accidents causés par les véhicules étrangers circulant en Côte d’Ivoire.

L’objectif principal du système est de garantir aux victimes des accidents de la circulation, une prompte et équitable indemnisation des dommages qui leur sont causés par les automobilistes non-résidents en visite sur leur territoire, en provenance d’autres États membres de la CEDEAO.

 

AKE

 

 

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

Centres hospitaliers universitaires Côte d'Ivoire F CFA FCFA SAMU

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires