Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon : plusieurs quartiers sans eau depuis 3 jours

La plus grande commune de la ville d’Abidjan dans plusieurs quartiers, les populations se trouvent privés d’eau depuis plusieurs jours. On compte exactement trois jours qu’aucune goutte n’a coulés dans les robinets.


Les quartiers comme Mamie Adjoua, Batim, Ananeraie, Maroc, Port-Bouët 2, Wassakara, Sicogi, Sideci, Sogefiha, Siporex, Niangon Nord et Sud, Texaco, Lubafrique, Terminus 40, et Semler, entre autres. Et les populations sont dans le désarroi et complètement livré à elle-même. Nous avons essayé de sillonné la zone pour nous enquérir du ressenti de la population et le constat générale est la révolte et la consternation. Certains jeunes même se disent prêt à aller manifester très prochainement devant les locaux de la Sodeci pour se faire entendre.

Ces derniers ont mis du temps à éclairer la population sur l’origine de cette panne sèche et sans précèdent. Le service de communication de la sodeci a donc expliqué dans un communiqué récent que cette situation était due à « un incident technique survenu le vendredi 22 octobre 2021, en raison des intempéries qui ont causé une perturbation de la desserte en eau potable dans ces quartiers ».

La sodeci dans son communiqué poursuit pour rassurer les populations qu’elle a déployées depuis ces meilleurs techniciens pour résoudre le problème et rétablir rapidement la desserte en eau. Ainsi donc l’eau recommencera à couler très prochainement.


Mais cela ne semble pas calmer les populations comme en témoigne Monsieur Koné, habitant du quartier selmer qui est visiblement très mécontent. « Nous n’avons pas d’eau et sommes obligé de nous débrouiller pour trouver de l’eau pour les choses les plus élémentaires comme faire à manger ou même se laver pour vaquer à nos occupations. Mais ils ne vont pas en tenir compte et vont nous brandir après des factures avec des montants exorbitant » s’exclamait le Monsieur.

A cette date du lundi 25 octobre, la situation demeure dans le statut quo. Les robinets toujours à sec et les populations se débrouillent comme ils peuvent pour avoir quelques bidons d’eau çà et là pour pouvoir cuisiner ou se laver. On a aussi L'Office National de l'Eau Potable (ONEP), une Société d’État qui depuis la coupure essai de distribuer de l’eau dans des camions citernes dans certains quartiers mais, cette aide est malheureusement insuffisante.

Content created and supplied by: SieurKouame (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires