Sign in
Download Opera News App

 

 

Bénin: Reckya Madougou, condamnée pour terrorisme, aura t-elle gain de cause auprès de la CRIET ?

L’opposante béninoise Reckya Madougou, mise en examen et écrouée à Cotonou en mars pour « terrorisme » quelques semaines avant l’élection présidentielle, a déposé vendredi 9 juillet 21 une demande de remise en liberté.

Reckya Madougou, ex-candidate du parti Les Démocrates, n'avait pas pu participer à la présidentielle d'avril dernier, faute de parrainages. Pour couronner son calvaire, elle a été poursuivie par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) pour « association de malfaiteurs et terrorisme », et est détenue depuis quatre mois. 

Selon Mario Stasi, l'un des avocats de l'ex-opposante qui s'était rendu à la prison de Missrété : « C’est un véritable isolement qu’on lui fait subir, dénonce Mario Stasi. Pas d’accès au téléphone, pas de radio, pas de télévision… Même l’interphone est cassé, au cas où elle aurait un pépin physique. Je rappelle quand même qu’elle a fait un malaise cardiaque et une détresse respiratoire, il y a quelques semaines. Pas de visites de la famille - une visite trois fois par semaine de sa mère qui, elle, ne peut qu’échanger sacs plastiques avec de la nourriture et à qui elle n’a pas le droit de parler. La seule visite, c’est son avocat qui, une fois par semaine, fait l’aller-retour à la prison, une heure et demie l’aller et une heure et demie le retour. », poursuit Me Mario avant de conclure.

« C’est un véritable isolement, dans une cellule avec cinq personnes (cinq femmes), des vitres cassées, des rats, évidemment, un bébé qui pleure, dans huit mètres carrés. Cela dure depuis début mars et ces conditions de détention sont indignes. Et l’analyse du dossier, la personnalité de madame Madougou, le fait que celle-ci répondra évidemment aux convocations judiciaires… Évidement que la remise en liberté, même sous contrôle judiciaire, n’entraverait pas le déroulé d’une instruction. »

En attendant la réponse de la CRIET qui normalement devrait intervenir dans les deux prochaines semaines, une audience demandée auprès du ministère béninois de la justice par Me Mario a été refusée. Quel sera le sort de Reckya Madougou et la CRIET interviendra t-elle en sa faveur ? Nous attendons la suite à donner à cette affaire.

King 3A.N

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

CRIET Reckya Madougou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires