Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké: Les tricycles, un danger de mort au quotidien?

L'avènement des tricycles a quasiment réduit la présence des charrettes à bras (brouettes, pousse-pousse ou wotro). Ces nouveaux engins ont été accueillis à Bouaké avec une joie immense. En effet ils facilitent la circulation des personnes et biens. Donc ils sont indispensables pour le transport urbain. 

Cependant les tricycles endeuillent les populations de Bouaké presque chaque jour à travers des accidents très souvent mortels. Les causes sont nombreuses et diverses. Les conducteurs sont pour la plupart des adolescents moins de 18 ans. Ils roulent sans les casques et ne connaissent le code de la route. 

Un autre problème le manque de permis de conduire qui engendre l'ignorance du code de la route. Alors les conséquences sont très nettes. Nous assistons chaque jour à des mauvaises conduites provoquant des accidents souvent mortels. Les personnes blessées ou tuées par ces tricycles, freinent le développement économique de la ville sans oublier la souffrance des familles des victimes. 

Alors que faut-il faire face à cette situation ? Qui du Ministère des Transports, de l'autorité préfectorale ou municipale viendra mettre fin à la souffrance des usagers ? Vivement qu'une solution soit trouvée au bonheur des populations.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

Bouaké

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires