Sign in
Download Opera News App

 

 

Incarcération manquée de l'ex DG de la Mupemenet ci: Le collectif sauvons la Mupemenet ci dénonce


Le collectif sauvons la Mupemenet ci, a animé un point de presse par la voix de son président Yacouba Touré assisté du vice président Gahi Daniel, secrétaire général Guei Nestor José et du secrétaire général chargé de la communication Kouamé Jean Luck Boussou. Au cours de cet échange avec la presse le samedi 24 septembre dernier à Yopougon, le président du collectif s'est insurgé contre le procédé qui devrait aboutir au transfert de l'ex DG et membre du conseil d'administration Alloba N'cho à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) Après vingt quatre heures de détention à la préfecture de police et au violon du parquet au plateau.

Revenant sur les faits, le président Yacouba Touré a expliqué que" le 15 septembre 2022, aux environs de 11h, des éléments de la police de la lutte contre la cybercriminalité ont fait irruption à son domicile et l'ont embarqué dans ses locaux sis à Cocody danga. Informé par son épouse, une réunion de crise est aussitôt organisée par le collectif et un de nos membres est mandaté pour aller sur les lieux s'enquérir des nouvelles. Une fois sur les lieux, il demande à le voir. Mais les agents de la police lui rétorquent qu'il n'est pas dans leurs locaux. Et cela est attesté par le registre où il n'y a aucune trace de son passage. Chose curieuse pourtant le véhicule d'Alloba était au poste. Fort de cela notre émissaire s'est mis en branle et il a pu le voir. Selon les informations, l'ex DG Alloba N'cho a encore été auditionné sur les mêmes faits sur lesquels nous avons tous été déjà entendus il y a un mois révolu. Vers 19h la police de la lutte contre la cybercriminalité le transfert à la préfecture de police où il passe la nuit. Le lendemain, les agents de la police de la lutte contre la cybercriminalité le mettent dans un véhicule puis ils prennent la direction de Yopougon. Sentant qu'il était en train d'être déféré, Alloba N'cho informe son avocat de la situation. Les policiers disent ensuite s'être trompés et le ramènent au parquet du plateau où il est mis au violon du parquet jusqu'à 19h où il est introduit chez un juge d'instruction en présence de son avocat. On lui reproche les faits de diffamation qu'il ne reconnaît pas du tout. Parce qu'il a déposé six documents de preuves pour attester ses dires à la police de la lutte contre la cybercriminalité lors de sa première audition le mardi 16 août 2022. Il a été relaxé mais placé sous contrôle judiciaire avec des restrictions en attendant l'ouverture de l'enquête" a t il expliqué.

Après quoi, le collectif sauvons la Mupemenet ci a fustigé cet attitude" Il est temps de lever nos voix pour dénoncer le fait que celui qui veut changer notre mutuelle soit manœuvré de la sorte. Nous ne sommes pas d'accord avec la manipulation de la vérité. Il faut arrêter les interpellations, les épreuves de force et les arrestations arbitraires." a martelé M. Yacouba.


De l'audit

Au cours de ce point de presse, le président du collectif sauvons la Mupemenet ci Yacouba Touré a évoqué la question relative à l'audit qui est en cours. Cet audit a été diligenté l'agence ivoirienne de régulation des mutuelles sociales( Airms). Il a dit y accorder à grand prix au regard de la clarté à apporter par ses résultats. Concernant les résiliations ,le président a plutôt encouragé les adhérents de la mutuelle à unir leurs énergies pour parvenir à la faire la lumière sur la gestion de la Mupemenet ci ." Les mutualistes ne doivent pas résilier mais ils doivent plutôt se mobiliser pour le triomphe de la vérité."a t il conclu.


Louh Bertin

Content created and supplied by: DiomandéLouhBertin (via Opera News )

jean luck

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires