Sign in
Download Opera News App

 

 

Sécurité des piétons : il est grand temps que nos autorités assainissent les trottoirs

Il y a de cela quelques mois, j'ai été témoin oculaire d'un accident de la route impliquant un conducteur de taxi-compteur qui, après un dépassement raté, s'est retrouvé sur le trottoir et a ramassé une bonne dame qui vendait ses marchandises en bordure de route. Cet accident qui a coûté la vie immédiatement à cette femme dans mon quartier de la cité Novalim à Yopougon n'est pas le premier et ne sera certainement pas le dernier si nos autorités ne prennent pas le taureau par les cornes.

Nous le disons, car nous fondons notre postulat sur le fait que la plupart des grandes chaussées de la ville d'Abidjan ont leurs trottoirs occupés par des commerçantes et/ou des commerçants qui exercent leurs activités en courant énormément de risques.

En effet, il suffit d'une mauvaise manœuvre d'un conducteur imprudent pour qu'il se retrouve sur le trottoir avec son bolide "en feu" à mettre en péril la vie des personnes qui y sont installées.

Aussi, à côté de ces commerçants qui cherchent leur gagne-pain quotidien en risquant leurs vies, il y a également les piétons qui ont du mal à circuler librement sur les trottoirs à cause justement des étals installés ça et là par ces mêmes vendeurs. Ils se voient donc dans l'obligation de "lutter" la chaussée avec les voitures, ce qui n'est évidemment pas sans conséquences.

Cela me rappelle d'ailleurs l'histoire pathétique de cette jeune fille sortie très tôt acheter du pain le matin et qui s'est fait renverser par un chauffard devant le portail de sa cité située sur l'axe Mosquée Koudouss-Carrefour Amondji. Elle était pratiquement arrêtée en bordure de chaussée, car le trottoir était occupé par un vendeur de fers de construction. Heureusement pour elle, elle a pu avoir la vie sauve et s'en est tirée toutefois avec le bras droit fracturé.

Franchement, il faut que nos autorités jettent un coup d'œil sur cette situation en ce sens que les piétons sont constamment en danger lorsqu'ils empruntent les trottoirs qui sont censés être des lieux de sécurité pour eux.

A commencer par les autorités municipales qui encaissent chaque jour l'argent de leurs fameux tickets de mairie par le biais de leurs agents à ces commerçants, mais qui, paradoxalement, ne font rien pour assainir les espaces piétons. Sûrement qu'ils attendent que la catastrophe s'abatte sur nous avant de s'y pencher.

Nous voudrions préciser, à toutes fins utiles, que nous ne militons pas pour qu'on déguerpisse ces braves personnes qui se débrouillent comme elles peuvent pour subvenir à leurs besoins, mais plutôt les aider à s'installer convenablement, car eux aussi leurs vies sont en danger tout comme celles des piétons.

Agissons maintenant avant que le pire n'arrive une fois de plus en mettant fin à cette arnachie.

Yves Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires