Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : Le bataillon projetable de l’armée à Anyama a été attaqué (Fernand Dédeh)

Dans son adresse quotidienne à son ami Barthélémy Inabo, sur les réseaux sociaux (Facebook), Fernand Dédeh, journaliste professionnel, a fait une révélation de taille selon laquelle : « le bataillon projetable de l’Armée à Anyama a été attaqué dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 avril 2021 ». Que dit-il ?

Au cours de ces derniers temps, le niveau d'alerte sur le plan sécuritaire demeure inquiétant, vu les scènes de terrorisme dans le nord du pays et les rumeurs qui circulent, l'armée et ses services de renseignements prennent donc les dispositions adéquates en vu d'assurer la sécurité des personnes et des biens sur toute l'étendue du territoire ivoirien.

Cependant, c'est avec inquiétude que l'on apprend par le canal de l'homme des médias qu'à l’instant, le bataillon projetable de l’Armée à Anyama a été attaqué dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 avril 2021.

Selon Dédeh les traces des malfrats sont suivies « Nous suivons les traces des personnes recrutées depuis un pays voisin et convoyées jusqu’à Abidjan. Ils descendent dans le quartier de Treichville. C’est sûr, il va se passer quelque chose. Mais les services sont vigilants. Ils sauront réagir. »

Selon certaines sources introduites, toutes les forces sont en alertes maximales à compter du mardi 20 avril 2021. La Côte d’Ivoire est dans l’œil du cyclone. Des localités comme Abidjan, Dabou, San-Pedro et Tabou sont sous haute surveillance. Selon les autorités, les terroristes cherchent un point d’accès à la façade maritime, pour les divers trafics. Ils visent les ports ivoiriens.

Content created and supplied by: Sphinx (via Opera News )

côte d'ivoire fernand dédeh

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires