Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon/ Sapeurs-pompiers : pris en flagrant délit de vol d’un sac, il passe 10 minutes de pompes

    Image d’illustration

Samedi 28 août 2021, devanture de la caserne des sapeurs-pompiers militaires de Yopougon ; il est 19 heures quand votre serviteur tombe sur une scène insolite : un jeune d’une bonne vingtaine d’années, entouré de quelques dizaines de badauds, se livrait à des séances bien appuyées de pompes.

     Renseignement pris, il aurait volé un sac qui, malheureusement pour lui, appartenait à un soldat de feu. Selon l’un des témoins de la scène, ce samedi 28 août 2021, la caserne était le théâtre d’une cérémonie de mariage et notre bonhomme, ragaillardi par la perspective qu’il pouvait voler quelque chose dans cette foule, a tenté sa ‘’chance’’, ce qui a failli lui réussir si bien. Il sera pris par la victime au moment où il s’apprêtait à franchir le portail de l’institution anti-incendie.

    La victime, un solide pompier, lui a simplement intimé l’ordre de faire quelques pompes. Lui-même, rompu aux sports militaires, a donné l’exemple au voleur du soir avec quelques pompes. Mais notre voleur, surveillé comme du lait sur le feu, transpirant abondamment comme un bœuf, peinait à exécuter cette peine minimale de 10 minutes de pompes. Ne maîtrisant pas le droit de l'image de l'armée, nous n'avons pas pris le risque de filmer la scène.

     Au moment où nous quittions les lieux, il était 19 heures 20 minutes et l’infortuné quidam a été transporté manu militari à l’intérieur de la caserne, certainement pour une suite judiciaire à son cas car c'était bien un cas de flagrant délit de vol. Avouons tout de même qu’il a été audacieux : oser voler dans un camp militaire.

 

        Frederic GNEZE

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires