Sign in
Download Opera News App

 

 

A la barre, le prétendu violeur de NCI passe aux aveux : "J'ai été condamné pour vol, pas pour viol"

On commence à en savoir plus sur ce qui s'est passé sur le plateau de la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI), lors de l'émission "Télé d'ici en vacances", au cours de laquelle une scène de viol a été mimée, sans précaution. Le violeur repenti, comme il a été présenté, a tout nié en bloc, affirmant avoir été condamné pour vol, mais pas pour viol.

Yves de Mbella et son invité comparaissent ce mercredi 1er septembre, à la barre des flagrants délits, au tribunal du Plateau, pour apologie de crime et atteinte aux moeurs.

Convoqué avant-hier, le présentateur a été placé en garde à vue, hier et a été déféré devant le parquet ce matin. Quant à son invité, il a été arrêté dans son quartier à Port-Bouët, après que plusieurs personnes l'ont signalé, suite à son témoignage sur la chaine de télévision.

Dans une vidéo, peu avant son interpellation, il avait nié être un violeur. "Ceux qui disent que moi je suis violeur, qu’une seule personne envoie sa convocation ici pour me monter, moi je ne suis pas violeur. Qu’elles envoient leurs pièces pour montrer. Je n’ai jamais violé" avait-il déclaré, dans un état d’ébriété.

A la barre ce mercredi, le juge lui a posé la question que tout le monde se pose : "Avez-vous été déjà condamné pour viol ?"

La réponse du concerné ne s'est pas faite attendre. "Non, je n'ai jamais violé", a répondu celui qui avait pourtant été présenté par le présentateur comme un violeur, faisant ressortir une certaine manipulation de l'opinion et la volonté de faire du buzz.

A la question du juge de savoir s'il avait néanmoins été déjà en prison, l'invité présenté comme un violeur, a répondu à la barre : "oui monsieur le juge, j'ai déjà fait la prison".

Ajoutant : "j'ai été condamné à trois reprises pour vol, mais jamais pour viol. Je n'ai jamais violé, je jure", a répété le violeur présumé. Au moment où nous mettons sous presse, Yves de Mbella n'avait pas encore été interrogé par le juge.

Rappelons qu'après le tollé suscité par l'affaire, il a déclaré avoir fauté. "Je suis sincèrement désolé d'avoir choqué en voulant sensibiliser. J'ai FAUTÉ! ! Je suis également désolé de tout ce qui a été dit ou fait et qui a blessé durant cette séquence de l’émission d'hier soir. Je demande pardon à toutes les victimes de viol pour lesquelles j'ai toujours été compatissant, heurtées par certains des propos tenus hier soir", a-t-il déclaré.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

ivoirienne nci yves de mbella

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires