Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké : decouvrez le témoignage de l'assassin présumé de la jeune Marie Josée

C'est une affaire tragique qui suscite une grande émotion dans la ville de Bouaké et dans toute la Côte d’Ivoire. Disparue depuis le 18 novembre, le corps sans vie de Marie Josée, étudiante en licence 2 à l'université Alassane Ouattara, a été retrouvé sans vie le jeudi 25 novembre dans son quartier à Broukro.

Interpellé depuis le début de l'affaire l'assassin présumé nommé Dosso, un chauffeur de moto-taxi de 19 ans a livré son témoignage 《 Ce jeudi-là , lorsque je l'ai pris à moto, je lui ai dit que j'allais faire une course vers le collège. Comme elle me fait confiance, car c'est moi qui la transporte habituellement , elle dit qu'il n'y a pas de problème. C'est ainsi que nous nous sommes rendus dans une maison inachevée étant donné que j'y étais attendu par mes complices(..) J'ai tué la fille, le corps se trouve dans une maison inachevée à Broukro. Je n'étais pas seul...》a avoué le conducteur de taxi-moto, devant les hommes de la BAC après l'interrogatoire.

À son interpellation, l'assassin présumé présentait des traces de morsures et de blessures, vraisemblablement causées pas la victime.

Pour l'heure, les complices dont l'identité n'a pas été révélée sont en toujours recherchés. À en croire plusieurs proches que nous avons pu interroger, l'assassin présumé avait l'habitude de conduire la jeune Marie Josée à son domicile chaque fois qu'elle descendait de son travail. Malheureusement, cette nuit du 18 novembre, le chauffeur de moto-taxi avait des intentions maléfiques qu'il a mises en exécution.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires