Sign in
Download Opera News App

 

 

Transport : L'utilisation du gaz butane comme carburant, un danger pour la population Ivoirienne

En côte d'ivoire, le secteur du transport a connu un nouveau phénomène qui ne cesse de faire croître le nombre de victimes dans la capitale économique Ivoirienne. Est-ce une mauvaise foi de la part des conducteurs ou une négligence de la police routière.

L'explosion d'un véhicule de transport en commun, communément appelé wôrô-wôrô à Abidjan plus précisément dans la commune d'Attecoubé au quartier Locodjro, il ya quelques mois, a accassioner la mort de trois personnes y compris le conducteur.

selon le rapport du groupement des sapeurs-pompiers militaires( GSPM), deux personnes sont mortes calcinées et la troisième personne, évacuée de toute urgence au centre hospitalier universitaire ( CHU) de Cocody, est décédé quelques heures plus tard.

D'autres sources concordantes tel que le journal ivoirien fraternité matin, ont attestées la présence d'une femme enceinte parmis les deux premières victimes.

La cause de cet accident, selon le GPSM, serait lié à l'utilisation du gaz butane à la place du carburant. Une substance prisée par certains conducteurs de transport en commun pour son prix plus avantageux que le carburant.

Pourtant, en Côte d'Ivoire, l'utilisation du gaz butane à des fins de carburant par les véhicules est interdite par la loi n°92-460 du 30 juillet 1992, du fait de sa dangerosité.

C'est le moment d'interpeller la police routière à plus de vigilance en ce qui concerne le contrôle de ces véhicules.

Content created and supplied by: Fabio58 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires