Sign in
Download Opera News App

 

 

Risque d’effondrement : 13 immeubles en ruine habités, bientôt détruits à Treichville

Source ONPC

Les locataires de 13 immeubles dans la commune de Treichville, à Abidjan, devront songer à quitter leur lieu d’habitation le plus tôt possible au risque de devoir le faire par la force.

Identifiés comme habitations et immeubles présentant des risques de ruine, selon un rapport de l’Office National de la Protection Civile (ONPC), les 13 bâtiments font partie des dix-huit (18) qui seront déguerpis dans un délai relativement court.

La décision émane de la rencontre qui a eu lieu le mercredi 03 août 2022 au sein de la mairie, entre les responsables de la commune, ceux de l’Office National de la Protection Civile (ONPC) conduits par le Directeur Général Amankou Kassi Gabin et les représentants du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU).

On se rappelle que dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 février 2022, un immeuble R+7 en construction s’était effondré sur des habitations dans la commune de Treichville et avait fait 7 morts et 22 blessés.

Devant le choc provoqué par le sinistre, des actions avaient été décidées par l’Etat de Côte d’Ivoire, dont le contrôle des habitations qui constituaient un risque énorme.

Sollicité par la municipalité, l’ONPC, par l’intermédiaire de son Département de la Prévention et de la Protection des Populations (DPPP), a effectué lesdits contrôles et choisi de livrer les résultats de son expertise.

A ce niveau, le Directeur Général Amankou Kassi Gabin, s’est appuyé sur la présentation des conclusions pour indiquer que : « En plus de l’absence de documents juridiques justifiant leur existence, les 18 bâtiments (de R+2 à R+4) visités, présentent deux niveaux de risque. Treize (13) d’entre eux ayant un risque élevé d’effondrement, il est recommandé de procéder sans délai au déguerpissement des populations ; d’établir un périmètre de sécurité dans le but de mettre les populations avoisinantes et les passants en sécurité ; de prendre des mesures conservatoires pour la sécurité des lieux ». Ces 13 bâtiments seront ensuite détruits.

 Aux cinq autres bâtiments nécessitant une expertise et une réhabilitation, il s’agit, a ajouté le DG de l’ONPC de procéder également sans délai au déguerpissement des populations et engager les mêmes actions que les bâtiments à détruire. Sauf qu’ici, les propriétaire devront s’attacher les services d’un expert afin de statuer sur la solidité des bâtiments à usage d’habitation et en cas de nécessité de réhabilitation, se conformer aux démarches administratives requises en la matière. Les bâtiments identifiés sont situés dans les rues des avenues 3 ; 4 ; 5 ; 7 ; 8 ; 12 ; 13 ; 16 ; 17 ; 20 ; 21 ; 27 et au quartier Arras 1.

Désiré_DAGO

Content created and supplied by: Déza_Paul-Désiré_DAGO (via Opera News )

treichville

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires