Sign in
Download Opera News App

 

 

Adzopé : l’éclairage public subventionné par l’État commercialisé dans des quartiers. Est-ce normal?

Située au sud de la Côte d’Ivoire, dans la région de La Mé à 105 kilomètres d’Abidjan, Adzopé est une ville limitée au nord par la commune d’Akoupé, au sud par la commune d’Agou, à l’est par la commune de Yakassé-Attobrou.

Depuis quelques jours, a lieu dans cette ville une réhabilitation au niveau structural ainsi qu’au niveau électrique. En effet, en vue d’apporter une nouvelle touche à cette ville, un éclairage public de certaines zones d’Adzopé a été lancé dans la ladite ville.

Aux dernières nouvelles, en croire les témoignages de quelques habitants d’Adzopé, l’éclairage public subventionné par le gouvernement serait commercialisé dans plusieurs lieux. En effet, pour l'implantation des poteaux électriques dans certains quartiers d'Adzopé les agents de la société chargée de le faire exigeraient des habitants une cotisation de 75000 fcfa par maison, a confié notre correspondant via le forum police secours. 

Par ailleurs, les personnes qui refusent de se soumettre à cela ne bénéficient pas de poteaux électriques, le cas du nouveau quartier situé non loin du carrefour Yakasse Attobrou où des personnes auraient refusé de remplir les conditions. 

Est-ce normal d’exiger une cotisation pour un éclairage déjà subventionné par l’État ? 

Il faut dire que les populations font déjà face à la cherté de la vie. De ce fait, nous attirons l’attention du gouvernement sur cette situation qu’il ignore sûrement.

Content created and supplied by: Infos225 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires