Sign in
Download Opera News App

 

 

Johnny P: "Ivoiriens, si je me bats, c'est à cause de vos parents qui montent encore dans les gbakas"


Dans un facebookLive sur sa page officielle ce lundi 26 Avril 2021, Koukougnon Christ Yvon alias Johnny Patcheko a salué la récente mesure du ministre du transport qui a mis momentanément fin à l'exercice des inspecteurs affiliés au service théorique et pratique du permis de conduire.


En sa qualité d'ancien gendarme et vu la loyauté de cette corporation de l'armée, le cyberactiviste s'est réjoui de ce que ce soit désormais les gendarmes qui s'occupent de l'octroi du permis de conduire ivoirien, le temps que le service soit assaini et débarrassé de toutes ses ronces.


Johnny a raconté des anecdotes de ses ballades lors de ses séjours en Côte d'Ivoire, estimant que les ivoiriens conduisent très mal, très très mal même, sans aucun respect du code de la route, causant des désarrois et la mort. C'est à se demander s'ils ont fait l'auto-école ? interroge-t-il avant d'ajouter qu'en Europe, notamment en Finlande où il réside, il n'y a pas d'accident de circulation, à part ce qui pourrait être causé par la neige, car les usagers routiers sont disciplinés.


Johnny a dénoncé le fait qu'en Côte d'Ivoire, les gens se couchent tandis que le permis s'en va les trouver à la maison, sans qu'ils n'aient fait le moindre effort. Il a félicité cette mesure d'assainissement, trouvant que cela entre dans la ligne du président Ouattara de faire du pays, une nation émergente.


Et comme certaines personnes signalaient son direct en vue de lui couper la parole, Johnny, en colère, s'est exclamé : « Ivoiriens, si je me bats, c'est à cause de vos parents qui montent encore dans les gbakas !"

Ceci dit, les gbakas avec leurs nombreux chauffards, sont à l'origine de certains accidents sur la route, mettant la vie de leurs passagers et des autres usagers en danger. Johnny lui, roule déjà dans de grosses 4×4, a-t-il souligné. Son combat de sensibilisation est donc pour nous, le petit peuple, encore à la merci des chauffeurs zélés et sans maîtrise.


Louis-César BANCÉ

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

patcheko

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires