Opera News

Opera News App

Stade Ébimpé à Anyama : des milliers de familles en détresse lancent leurs cris de coeur au président

MrJack
By MrJack | self meida writer
Published 19 days ago - 4218 views

Stade Ébimpé à Anyama; des milliers de familles en détresse lance leurs cris de coeur au chef de l'État, Allasane Ouattara :


Début 2017, l'Etat de côte d'Ivoire à travers le ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme  , a procédé à la démolition de nombreuses habitations construites non loin du nouveau complexe olympique d’Ebimpé dans la commune d'abobo  à Anyama précisément. 

De milliers de familles donc à la rues ...


" Je suis une veuve à la retraite de 67 ans. J'étais encore en fonction quand j'ai acheté deux (2) terrains à Ébimpé à hauteur de 2.100.000 chacun. Moi et et d'autres acquéreurs de terrain, nous nous sommes tous renseignés. On nous a rassuré que la construction du stade n'allait avoir aucun inconvénient sur nos constructions. J'ai construit ma maison sur le premier terrain. J'y habitais avec mes enfants et des membres de ma famille. Tout comme moi, beaucoup de familles y habitaient.  A notre grande surprise, nos maisons ont été rasées à cause de la construction du stade de Ebimpé.

 Veuve et retraitée que je suis, je me retrouve chez ma sœur cadette. Mes enfants sont éparpillés dans la ville. Ils vivent chez des amis à eux. Que les autorités se penchent sur notre situation", nous confie Dame Aka littéralement en pleurs. 

Tout comme cette veuve, elles sont nombreuses ces familles plongées dans un désarroi inqualifiable et ne sachant à quel saint se vouer.  

" Avec des membres de la famille, j'ai acheté 8 terrains sur cette zone. C'est en 2013 que j'ai acheté mon premier terrain. Ensuite des membres de ma famille par mon canal en ont aussi acheté à 2millions  le terrain. Tout a été rasé. L'État a promis nous relocaliser mais depuis lors, rien. Nous ne sommes pas situés sur notre situation", s'interroge Maître yacouba 

Selon nos investigations, l'État aurait remis un fonds aux propriétaires terriens pour faire face à ce problème en vue d'une relocalisation ou même un remboursement des acquéreurs de terrain sur cette zone. Propriétaires terriens, notabilités, agences, démarcheurs n'arrivent pas à s'accorder pour trouver une situation idoine à cette situation. 

Pendant que de milliers sont sans abri fixe, pour ne pas dire à la rue. Des enfants livrés à eux- mêmes...

Pleurs, inquiétudes quotidiennes. Dans l'attente d'un dédommagement, d'une relocalisation. Les difficultés inhérentes à cette situation très difficile  certains acquéreurs ont même perdu la vie. ..

Ces milliers de familles lancent un appel au chef de l'État.  


" Depuis ce déguerpissement nous ne cessons de mener des actions afin d'être recaser. Nous demandons à l'Etat de Côte d'Ivoire de se pencher sur notre situation. Nous souffrons.  M. le président Alassane Ouattara, faites quelque chose pour nous. On vous sait rigoureux, alors prenez en main ce dossier. Penchez-vous sur notre situation. 

Oui nous souffrons...", nous confie un acquéreur avec des yeux embués de larmes...


MrJack

Content created and supplied by: MrJack (via Opera News )

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Des soupçons de fraude sur les législatives ; le PDCI et EDS mettent les autorités en garde

33 minutes ago

150 🔥

Des soupçons de fraude sur les législatives ; le PDCI et EDS mettent les autorités en garde

Bruno Koné à Konaté Navigué :"Si j'étais à sa place, j'aurais dit ceci... je me retire..."

51 minutes ago

844 🔥

Bruno Koné à Konaté Navigué :

Législatives 2021 : Noufe Michel soutient la caravane de la victoire pour le compte du RHDP

1 hours ago

38 🔥

Législatives 2021 : Noufe Michel soutient la caravane de la victoire pour le compte du RHDP

Législatives: les délégations générales PDCI-France appellent à voter les candidats de l’opposition

1 hours ago

78 🔥

Législatives: les délégations générales PDCI-France appellent à voter les candidats de l’opposition

Après la couverture de la TNT dans le Haut Sassandra, Easy TV voir le jour dans la région

1 hours ago

57 🔥

Après la couverture de la TNT dans le Haut Sassandra, Easy TV  voir le jour dans la région

Chers hommes faites ces 7 choses pour qu'une femme vous aime pour toujours

2 hours ago

47 🔥

Chers hommes faites ces 7 choses pour qu'une femme vous aime pour toujours

Réflexion sur le renforcement de la cohésion sociale : La Haca, l'Anp et le Midh ensemble

2 hours ago

0 🔥

Réflexion sur le renforcement de la cohésion sociale : 
La Haca, l'Anp et le Midh ensemble

Elections législatives 2021

2 hours ago

10 🔥

Elections législatives 2021

Législatives 2021/Zuénoula sous-préfecture : Alphonse Séhi (RHDP) sort la grosse batterie

4 hours ago

82 🔥

Législatives 2021/Zuénoula sous-préfecture : Alphonse Séhi (RHDP) sort la grosse batterie

Journée internationale de la femme : les écritures sur ce pagne suscitent des polémiques

5 hours ago

4275 🔥

Journée internationale de la femme : les écritures sur ce pagne suscitent des polémiques

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires