Sign in
Download Opera News App

 

 

Opérations de rafles Ce qu'il faut faire si vous êtes raflés abusivement

 Après les sanctions qui s'en sont suivies après les mises en garde du Commissaire du Gouvernement l'année dernière, certains de nos concitoyens ne savent toujours pas la voie à suivre s'ils sont injustement raflés et surtout ce cela est suivi de racket( certains sont libérés moyennant des montants payés aux agents de police).

Ceci est inadmissible et ne devrait pas continuer selon Ange KESSI.

Le cas du policier qui a été accusé pour avoir abuser de son autorité en raflant injustement une dame est encore parlant.

Le Commissaire du Gouvernement avait déjà promis: je n'hésiterai pas à arrêter quiconque serait mêlé dans une affaires de rafle où je serai saisi par une plainte.

Les rafles sont régies par des consignes claires.

Quiconque viole ce consignes s'expose à des sanctions.

En se référant à ces déclarations du chef du parquet militaire, dame Ekou Viviane avait porté une plainte au Tribunal Militaire courant du mois de février 2020. Elle avait mis en cause l'officier Y.K de la police nationale.

A la suite de l'enquête, cet officier de la Police Nationale avait été placé sous mandat de dépôt à la Maison d'arrêt militaire d'Abidjan (MAMA) sur instruction du Commissaire du Gouvernement pour les faits d'abus de pouvoir, tentative d'extorsion de fonds et violation de consignes.

Notre police nationale, dans toutes ses missions de sécurisation doit faire preuve de professionnalisme dans le respect des droits de l'homme.

Comme dame Ekou, n'hésitez pas à saisir le parquet du Commissaire du Gouvernement si vous vous sentez injustement raflés.

Content created and supplied by: Tribunalmilitaireabidjan (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires