Sign in
Download Opera News App

 

 

Les élèves et enseignants de cette école ont coulé des larmes à cause de ce triste souvenir

Peut-on facilement oublier les êtres chers disparus si brusquement ?

Jamais, en tout cas, la journée avant hier jeudi en fut l'illustration parfaite.

Chers Amis Lecteurs, hier, faisait jour pour jour un an que les deux charmantes institutrices enseignantes au groupe scolaire de Kahin ont pour toujours déposé contre leur gré la craie lors d'un voyage à Man où leur voiture fut complètement broyée par un autre engin.

Avant hier, jeudi, leurs collègues enseignants ont observé une minute de silence en leur mémoire.

Mais ce moment faisait tellement penser à tout ce qui s'est passé, les conditions calamiteuses de leur rappel à Dieu que plusieurs personnes présentes sur les lieux n'ont pas pu faire l'économie de leurs larmes.

Tout à fait logique, car un homme avec qui tu as causé, mangé et dansé, même enseigné, partir comme ça, vraiment ce n'est pas facile d'être sans états d'âme pour lui. 

Je finis, mais je voudrais demander à tous d'être vigilant, car comme d'habitude, le mois de décembre est un mois où les morts par accident sont élevés. Si cet article t'a plu, n'oublie pas de laisser un mot en commentaire.

Abonnez-vous à ma page pour ne rien rater de l'actualité car l'information c'est le pouvoir qui place l'homme au sommet de la pyramide.

Content created and supplied by: Légendefierté (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires