Sign in
Download Opera News App

 

 

Agboville : Des coupeurs de route agressent un individu de 59 ans à l'arme blanche, voici leur motivation

La problématique de l’insécurité, surtout dans les zones de grandes productions agricoles, demeure une préoccupation majeure dans plusieurs régions de la Côte d’Ivoire, qui sont dans le viseur des bandits de grands chemins.

En effet, un homme de 59 ans, a été la cible des coupeurs de route, qui l’ont agressé le 29 novembre dernier, à l’arme blanche à Wanguié, un village situé à 15 kilomètres de la ville d’Agboville.

A en croire l’information relayée ce 30 novembre, sur la page de ‘’l’Office national de protection civile (ONPC)’’, le quinquagénaire revenait de la vente de sa production d’hévéa. Il aurait été donc suivi par ces malfrats, pour être dépouillé de son revenu. Telle pourrait être la motivation de ce gang qui a usé d'une arme blanche, pour parvenir à ses fins.

Alertés, les sapeurs civils de l’Agneby Tiassa se sont rendus sur les lieux pour apporter secours au malheureux planteur, qui souffrait de blessures à la nuque, au front, au pied, et sur le reste du corps. Il a été pris en charge et évacué d’urgence au CHR d’Agboville.

Par ailleurs, toujours selon cette plateforme, les pompiers civils ont été sollicités ce même jour, pour plusieurs cas d’accidents de la circulation dans des quartiers de cette localité.

Au quartier Commerce, deux victimes d'une collision entre un taxi communal et une moto ont été enregistrées. Il s’agit d’une femme de 46 ans et une autre de 43 ans, qui présentent des blessures aux tibias et des douleurs intenses aux jambes gauches.

Non loin du Collège moderne d'Agboville (CMA), un motocycliste âgé de 58 ans, a été percuté par un véhicule. La victime s'est retrouvée avec une plaie ouverte, une hémorragie au front et des blessures aux doigts.

Les victimes ont été prises en charge et évacuées au CHR d'Agboville, par les secouristes.

Y.K

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

agboville

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires