Sign in
Download Opera News App

 

 

"La Cour pénale internationale a fini avec moi, mais moi je n'ai pas fini avec elle" Blé Goudé

La Cour pénale internationale (CPI) a définitivement acquitté Charles Blé Goudé. L’ancien chef des jeunes patriotes et son mentor Laurent Gbagbo, en liberté sous conditions, ont appris la bonne nouvelle du juge Chile Eboe-Osuji.

Depuis quelques jours, Charles Blé Goudé connait son sort. Après sept ans de maintien en détention, la chambre d’appel de la CPI a définitivement blanchi l’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo. Cependant, invité de RFI, le protégé du fondateur du FPI (Front populaire ivoirien) a fait savoir qu’il n’a pas encore fini avec la cour pénale.


Pour M.Blé Goudé, un homme peut passer devant la cour pénale, puis déclaré innocent et repartir chez lui. Notons que la CPI l’a jugé pour crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale de 2010-2011. Il avait plaidé non coupable.


« Perdre comme cela sept ans de sa vie derrière les barreaux, être présenté au monde entier comme un criminel pendant sept ans et in fine on déclare que vous êtes innocent (…) La Cour pénale internationale, elle a fini avec moi, mais je ne crois pas que moi j’ai fini avec la Cour pénale internationale », a-t-il prévenu. En attendant, Charles Blé Goudé veut contribuer à la réconciliation des Ivoiriens.


Désormais libre, Blé Goudé veut apporter sa contribution pour la réconciliation nationale tant prônée par Alassane Ouattara. Il l’a fait savoir sur les ondes de RFI. « Je veux retourner en Côte d’Ivoire. Je veux retrouver mon pays. Je veux aller parler aux miens. Quand je dis aux miens, je ne parle pas de mes partisans », a-t-il dit.


En outre, il a remercié ses partisans pour tout le soutien qu’ils lui ont apporté. Par ailleurs, Charles Blé Goudé précise qu’il ne veut pas être un chef de clan. « Je souhaite que mes partisans aient le triomphe modeste, parce que mon pays est en crise. Je veux participer à rassembler les Ivoiriens de nouveau », a-t-il lancé.


Toutefois, la justice ivoirienne l’a condamné à 20 ans de prison ferme pour meurtre, viol et torture. Cependant, Blé Goudé souhaite rentrer dans son pays. Le « génie de Kpô » a révélé qu’il ne détient pas de passeport. À cet effet, il compte entamer une demande auprès du gouvernement de Côte d’Ivoire.


L’ex-détenu de La Haye a aussi ajouté : « Je vais prendre langue avec les autorités de mon pays. J’ai foi qu’elles vont faciliter tout ça. Elles l’ont fait pour le président Gbagbo. » Au sujet de sa condamnation, Blé Goudé pense que « tout cela est un problème politique » qui va se régler politiquement. Faut-il s’attendre à un nouveau procès de l’ex-compagnon de Soro Guillaume contre la CPI ?

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

alassane ouattara charles blé goudé cpi fpi front populaire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires