Sign in
Download Opera News App

 

 

Les Abobolais craignent que le garba et le choukouya ne cessent d'être vendus par les "Haoussa" !

Ce mercredi 19 mai 2021 a été un jour sombre pour certaines personnes en Côte d'Ivoire, principalement pour les habitants de la commune d'Abobo. En effet, il y a eu des troubles entre quelques ivoiriens et certains étrangers. Il s'agit notamment des "haoussa". Sur la base d'une mauvaise interpretation d'une vidéo enregistrée au Nigeria, vidéo dans laquelle certaines personnes se font chicoter par des individus en tenue militaire, la fausse information selon laquelle ce sont ivoiriens qui sont entrain d'être maltraité dans ce pays a fait l'objet d'un éveil de colère dans le coeur des populations.


J'habite à Abobo, j'ai donc pu me rendre à la gare pour constater les faits qui se racontaient. Sur les lieux, j'ai découvert plusieurs jeunes qui scandaient des paroles dures contre certains étrangers. Plusieurs lieux de vente de choukouya(viande braisé) ont été détruits. Des sites de commerce de garba(attiéké-poisson thon) ont été également détruits. Une vidéo amateure a montré que certains jeunes maleintentionnés ont profité pour agresser et poignarder un homme agé à angré-chateau. Il rentrait surement du boulot avec son sac sur lui.

La majorité des ivoiriens a interprêté avec beaucoup de reserve cette vidéo qui a déclenchée tous ces troubles parcequ'ils savent les dangers que créent les fakes news. Face à ce drame, certains habitants de la commune d'Abobo ont commencé à s'inquieter par rapport au garba et au choukouya. En effet, ce sont les haoussa qui pratiquent ce commerce depuis très longtemps en Côte d'Ivoire.

Si ces ressortissants étrangers sont apeurés et décident de ne plus sortir pour faire leur activité, ce sera un autre coup dure pour le secteur tertiaire. Il est vrai que certains ivoiriens commercialisent le garba et le choukouya. Toutefois, ils sont les mêmes à dire que c'est le garba des haoussa qui est le plus délicieux.


La situation sociale d'hier a fait beaucoup de mal à la Côte d'Ivoire qui est en quête de paix et d'entente avec tout le monde. Les informations qui circulent sur internet sont des couteaux à double tranchant. Elles peuvent être très utile par moment mais aussi très dangereuse. Il faut bien les analyser afin de ne pas commettre des erreurs irréparables.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

choukouya côte d'ivoire garba nigeria

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires