Opera News

Opera News App

Affaire fuite d'un ambulancier à Tiassalé après un accident : la vérité rétablie, l'accusé blanchi

Ivoir'Soir.net
By Ivoir'Soir.net | self meida writer
Published 21 days ago - 6115 views

L'affaire avait fait le buzz sur les réseaux sociaux et était partie d'un post du maire-journaliste Assalé Tiémoko. L'image montrait, le 7 février 2021, un accident d'une ambulance contre un poteau électrique.

"Et ça continue... Voilà un autre encore qui, en pleine ville, et à la sortie du pont, roule à plus de 100 km/h et prive, depuis hier nuit, toute une partie de Tiassalé de courant. Il a pris la fuite, abandonnant le malade qu'il conduisait à l'hôpital dans l'ambulance accidentée, mais il sera retrouvé...C'est l'ambulance de Gbolouville", avait écrit le maire sur sa page Facebook.

Tout de suite, une autre version a été rendue publique. "Le chauffeur transportait des membres du corps médical de l'hôpital où il exerce en tant qu'ambulancier. Il a fait une sortie de route à l'entrée de Tiassalé et a heurté un poteau électrique. Il n'a heurté ni une personne humaine et encore moins un animal quelconque. Quand l'accident a eu lieu, il n'a pas cherché à fuir (d'ailleurs, il est facile de mettre la main sur lui vu que sa famille toute entière est originaire d'une localité à proximité)", a déclaré une autre version faite par un Internaute répondant au nom de Mankoun Kpessewa.

Selon ce dernier, il n'aurait pas pris la fuite mais serait "allé quérir les services de son collègue de l'hôpital général de Tiassalé afin de conduire justement les malades vers leur destination initiale qui a été interrompue du fait de l'accident".

Précisant qu'"Il a lui-même été pris en charge comme accidenté à l'hôpital général de Tiassalé. Les malades qu'il transportait ont été conduits vers l'hôpital Saint Jean-Baptiste de Bodo qui est mieux équipé (à ce jour, leurs jours ne seraient plus en danger)... L'ambulancier quant à lui a été libéré par le personnel médical de l'hôpital général de Tiassalé puisque son état était stable".

Accusé de délit de fuite, il "s'est rendu de lui-même aux autorités policières" après ses soins, toujours selon notre Internaute. Celui-ci qui semble suivre de près l'affaire est revenue sur son épilogue ce mardi dans une publication intitulée "Affaire accident d'ambulance à Tiassalé, épilogue ?"

Il estime que le chauffeur accusé a été blanchi, preuve que la vérité a été rétablie. "Le chauffeur de l'ambulance accidentée a rencontré le procureur au tribunal de Tiassalé ce matin. Les responsabilités ont été situées. Il a été reconduit dans son village à une vingtaine de kilomètres de là et remis à sa famille. La délégation qui l'a accompagné était selon ma source composée d'un médecin, d'une sage-femme et de deux infirmiers de l'hôpital général de Tiassalé. La délégation a depuis lors regagné sa base. Merci à tous", a-t-il déclaré.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

Tags:      

Tiassalé
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Yopougon Siporex : un gbaka ‘’sans papiers’’ renverse deux élèves filles

1 hours ago

604 🔥

Yopougon Siporex : un gbaka ‘’sans papiers’’ renverse deux élèves filles

Yopougon Niangon : qui est ce ‘’militaire imaginaire’’ du carrefour Lubafrique ?

1 hours ago

1482 🔥

Yopougon Niangon : qui est ce ‘’militaire imaginaire’’ du carrefour Lubafrique ?

Lutte contre la Covid-19, échanges entre le Caire Cyrille Sangaré du 14e et les élèves d'un collège

2 hours ago

88 🔥

Lutte contre la Covid-19, échanges entre le Caire Cyrille Sangaré du 14e et les élèves d'un collège

Rivera Faya / vol : les vitres de sa voiture brisées, il subit le plus grand préjudice de sa vie

2 hours ago

2011 🔥

Rivera Faya / vol : les vitres de sa voiture brisées, il subit le plus grand préjudice de sa vie

Lutte contre l’orpaillage clandestin : la BRICM ratisse la région de la Marahoué

3 hours ago

225 🔥

Lutte contre l’orpaillage clandestin : la BRICM ratisse la région de la Marahoué

Législatives 2021: des affiches d'un candidat PDCI encore déchirées

3 hours ago

3 🔥

Législatives 2021: des affiches d'un candidat PDCI encore déchirées

Koumassi : des élèves s'adonnent à des bagarres de groupe avec des machettes

4 hours ago

6 🔥

Koumassi : des élèves s'adonnent à des bagarres de groupe avec des machettes

Port-Bouet: 2 petits enfants ont été enlevés par un homme dans le marché de Jean Folly

4 hours ago

2025 🔥

Port-Bouet: 2 petits enfants ont été enlevés par un homme dans le marché de Jean Folly

Koumassi : les bagarres de groupe entre élèves sont devenus des "passe-temps"

4 hours ago

32 🔥

Koumassi : les bagarres de groupe entre élèves sont devenus des

Situation inquiétante à Koumassi Remblais : des élèves s'adonneraient à des violentes bagarres

4 hours ago

35 🔥

Situation inquiétante à Koumassi Remblais : des élèves s'adonneraient à des violentes bagarres

COMMENTAIRES