Sign in
Download Opera News App

 

 

Attieké : la situation risque de se compliquer pour la population ivoirienne dans les jours à venir

La population ivoirienne pourrait beaucoup souffrir en matière de nourriture dans les prochaines semaines si les choses n'avancent pas.

C'est vers une véritable situation d'inquiétude que la Côte d'Ivoire se tend depuis quelques jours. En effet, l'attieké qui représente au moins 50% de la consommation locale risque de devenir moins visible sur le marché de la consommation.


Depuis quelques jours, nombreux marchands de l'attieké, la nourriture favorite de la plupart des ivoiriens est devenue difficile à acheter. Et si les gens se demandent pourquoi cette situation si compliquée, les choses pourraient s'empirer d'avantage. En effet, depuis des jours le manioc, le tubercule utilisé pour la fabrication de l'attiéké, est devenu une denrée très rare. Alors que l'on pouvait l'avoir à prix raisonnable, c'est le contraire aujourd'hui avec une flambée de celui-ci sur le marché local. Et d'ailleurs, c'est déjà le cas pour la ville de M'bahiakro qui assiste à cette situation pas facile.


Par conséquent, si les choses n'évoluent pas vite, la population ivoirienne risque de se retrouver dans une situation compliquée parce que l'attieké représente quelque chose d'énorme dans le pays. Car ce plat si doux et si convoité par presque tous les ivoiriens, peu importe leurs âges ou statuts, représente au moins 40% de la consommation et reste un pourvoyeur d'emploi pour des milliers de gens sur toute l'étendue du territoire national. Espérons que ça ira.

Content created and supplied by: Balamba (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires