Sign in
Download Opera News App

 

 

L'axe Guiglo-Blolequin dans un état de dégradation très avancé. À quand sa réhabilitation ?


Nous sommes en pleine saison des pluies en Côte d'Ivoire et surtout à l'ouest du pays plus précisément dans le département de Guiglo où beaucoup ces jours-ci. L'abondance de la pluie est une bonne chose pour les populations de cette localité dans la mesure où cela permet aux agriculteurs de mener à bien leurs travaux champêtres et surtout d'avoir enfin de compte une bonne récolte.


Mais au niveau des routes, surtout celles qui ne sont pas bitumées et qui étaient pour la plupart dans un état de dégradation, l'abondance de la pluie a accentué leur état de dégradation. C'est le cas du tronçon Guiglo-Blolequin. Cette route est quasi impraticable actuellement comme le témoigne les images que vous trouverez à la fin de l'article. Cet axe routier constitue actuellement un véritable parcours du combattant pour les usagers.


La fin du chemin de croix des usagers de l'axe Guiglo-Blolequin n'est pas pour maintenant. Cette voie, longue de cinquante-quatre (54) kilomètres, est devenue aujourd'hui un calvaire pour eux. Pour la parcourir, il faut mettre au minimum deux (02) heures au lieu de trente (30) minutes par le passé. Les populations avaient pensé qu'avec le démarrage du bitumage de la route Toulepleu-Blolequin, leur cauchemar serait un lointain souvenir tant elles souffrent sur cette route. Mais elles ont vite désillusionné après l'arrêt brutal des travaux et le retrait des machines.


Nous lançons un appel pressant au gouvernement ivoirien pour qu'il entreprend le plus tôt possible le bitumage de cet tronçon, qui relie deux (02) grandes villes de la Côte d'Ivoire, pour le bonheur des populations de cette localité.


OUATTARA Yaya

Content created and supplied by: Ouattarayayaderkaiser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires